De Cuneo à Tende

Piazza Giuseppe Barbaroux, à Cuneo

Un article sur le coin.

Musée des merveilles et Via Ferrata à Tende

Le plus grand site archéologique d’Europe, plus vaste monument historique français classé, reste donc chargé de “peut-être”. Nous ne saurons sans doute jamais vraiment quel fut le sens de cette préécriture contemporaine de Sumer, née du génie métaphysique d’un peuple agro-pastoral du Chalcolithique, mais la mémoire du geste ne s’est pas totalement éteinte après l’Age du bronze.

Ligne de Tende

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “De Cuneo à Tende”

  1. Escapade à l’italienne « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] l’ignorent, mais à deux heures de voiture de Nice à peine, la province de Cuneo dans le Piémont italien est une destination idéale pour s’offrir une escapade gourmande et […]

  2. JB Says:

    « Et là, surprise : depuis la découverte des tablettes d’argiles sumériennes, la communauté scientifique situait plutôt la naissance de l’écriture du côté de la Mésopotamie, et l’origine de sa fonction rattachée à l’administration des villes plutôt qu’à la religion.
    C’est donc peu dire que les récentes avancées des chercheurs de l’équipe d’Henry de Lumley sur les gravures rupestres de la Vallée des Merveilles étonnent. Car 3 200 ans avant notre ère, le mont Bego fut peut-être un site sacré, voué au culte dual du Dieu-Taureau et de la Déesse-Terre. Mais il y a plus. Les gravures de la Vallée des Merveilles n’appartiennent pas qu’à l’art rupestre classique. Les chercheurs ont identifié une vingtaine de glyphes récurrents. Des poignards, parfois anthropomorphes, des corniformes, des hallebardes, des figures en damiers représentant peut-être des champs cultivés.
    Ces dessins se répètent dans un ordre différent, des milliers de fois, dans une multitude de combinaisons. Suffisamment pour qu’il soit possible de parler de transmission de concepts à l’aide de symboles. En clair, de pré-écriture. Quant à les déchiffrer, pour Silvia Sandrone, archéologue du musée : “On ne peut en l’état qu’échafauder des hypothèses.” »
    http://www.lemonde.fr/voyage/article/2011/01/13/mercantour-les-saintes-ecritures-de-la-vallee-des-merveilles_1462574_3546.html#xtor=EPR-32280433-%5BNL_voyage%5D-20110114

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :