Escapade à l’italienne

Beaucoup l’ignorent, mais à deux heures de voiture de Nice à peine, la province de Cuneo dans le Piémont italien est une destination idéale pour s’offrir une escapade gourmande et sensorielle. Cette région de terroir, authentique et délicate avec ses douces collines, cultive l’art du bien vivre et du bien manger.

Les spécialités culinaires du coin sont innombrables : saucisson de Cuneo, sau­cisse de Bra, crème de châtaignes, truites fumées, cuneesi au rhum (chocolat fourré)… C’est le pays de la fondue et du gibier, des viandes braisées, des risottos savoureux, des fromages comme la tuma de brebis des Langhe, des mets champêtres à base de légumes du potager, arrosés comme il se doit de vins fameux… Sans oublier la précieuse truffe blanche d’Alba, dont la saison touche actuellement à sa fin, mais dont on peut encore apprécier les délices en ce début du mois de janvier. Repas copieux, gastronomie de qualité et accueil chaleureux, sont indis­sociables de la région, et les restaurants ne manquent pas pour le prouver.

C’est dans le Piémont d’ailleurs, à Pollenzo, tout près de la ville de Bra, que s’est créée en 2004 la première Université des sciences gastronomiques. Cette structure porte-parole du mouvement Slow Food, en réaction à la cuisine fast-food, enseigne à des étudiants du monde entier «à goûter et à déguster». Les gourmets feront volontiers une halte par le restaurant du site, où le Chef, Guido Alciati, propose une gastronomie élégante et essentielle, dans la plus pure tradition piémontaise. L’endroit abrite également un hôtel de luxe. Cuisine et vin vont de pair dans le Piémont. Sur le site même de l’Université de la Gastronomie, la Banque du Vin ren­ferme la mémoire du vin italien. Des vins de toute l’Italie y sont conservés, plus de 80 000 bouteilles en tout, de 1860 à nos jours, provenant de 300 producteurs différents. L’endroit se visite, et propose des séances de dégustation ainsi que la vente de bouteilles.

Avec des vignobles qui s’étendent sur 700 km2 de vignes AOC, le Piémont recèle d’appellations en rouges principalement, et blancs : le prestigieux Barolo, à la robe rouge grenat, puissant et mûr, l’élégant Barbaresco, le Moscato d’Asti, à la couleur or clair, doux et légèrement pétillant, ou le Dolcetto di Dogliani, délicat et velouté… le choix ne manque pas. Tout comme celui des caves (cantina). Il est possible de visiter la plupart de ces temples du vin en réservant à l’avance, pour une somme modique, voire gratuite­ment. C’est l’occasion de découvrir les secrets de l’œnologie piémontaise en compagnie d’un guide chevronné, et d’apprécier l’envers du décor des entreprises viticoles, avec la visite des chaînes modernes d’embouteillages, bor­dées d’imposantes cuves brillantes en acier inoxydable. Dans des celliers aux effluves de bois, les amateurs pourront ensuite déguster des crus de qualité et repartir avec quelques bouteilles de leur goût.

Entre les différentes haltes de gourmets, on prendra le temps de visiter les alentours de la province de Cuneo, dans la région des Langhes. Un peu partout se nichent des villages romantiques, des petites villes regorgeant de trésors d’architecture, riches en monuments et fresques baroques. Mondovi est l’une d’elles. Depuis sa ville haute, reliée à la ville basse par un funiculaire, on ad­mire le magnifique panorama sur les Alpes enneigées. Entre églises du Moyen Âge et de la Renaissance, charmantes ruelles et façades colorées, l’endroit vaut la balade. A ne pas manquer : l’église San Francesco, actuellement en pleine restauration. Jusqu’au mois d’avril, grâce à l’installation d’échafaudages, les visiteurs peuvent observer au plus près (à plus de 22 mètres de hauteur !) les magnifiques fresques du peintre André Pozzo (1642-1709), peintes au plafond et fraîchement restaurées.

A une poignée de kilomètres de Mondovi, se trouve une étape shopping incontourna­ble : Mondovicino. Cet imposant «Outlet Village» de 40 hectares, ouvert en avril 2008, réunit près de 80 magasins. Les produits, essentiellement du prêt-à-porter (grandes marques italiennes, Nike, Benetton, etc.), mais aussi des articles pour la maison, des parfums, cosmétiques… sont vendus à prix d’usine tout au long de l’année. On y trouve également un hypermarché, une galerie com­merciale, une aire de jeux, un minigolf, des restaurants, et l’une des stations essence les moins chères d’Italie. De quoi s’occuper et remplir son panier…

Laurence Giudicelli, Escapade à l’italienne, Version Femina, Côte d’Azur Var, 3 janvier 2010

Les bonnes adresses
• Restaurants
Guido Ristorante : www.guidoristorante.it à Pollenzo
Osteria della Chiocciola : Via Fossano, 1, à Cuneo +39 017166277
• Vins
Banque du vin :  www.bancadelvino.it
Cantina Manfredi : Via Torino, 15 à Farigliano +39 017376666
Cantina Clavesana : Frazione Madonna della Neve, à Clavesana +39 0173790451
• Shopping
www.mondovicino.it
• Hôtel
Palazzo Lovera **** : Via Roma, 37 à Cuneo +39 0171690420
• Plus d’infos
www.cuneoholiday.com
www.langheroero.it

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses to “Escapade à l’italienne”

  1. Frabosa soprana « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Plus sur la région de Cuneo, Mondovi, etc. […]

  2. Mondovi « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Voir aussi ici. […]

  3. payraud Says:

    bonjour je cherche a joindre un responsable direction de l’usine d’embouteillage de l’eau pour un même projet en FRANCE au PÄYS DU MONT BLANC mon contact 0681410218 ANDRE PAYRAUD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :