Datça

Discussion animée à Datça

C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! Que dis-je un cap, c’est une péninsule !

Wolf nous avait conseillé de relâcher à Datça, sur la très longue presqu’île du même nom. Le petit port est en effet très plaisant, à quai devant les restaus et cafés sympas. Un hamam un peu décati nous a permis de nous décrasser à fond, mais c’est la marchande de tapis qui remporte le prix du goût dans ce village. Magie des tentures et des couleurs orientales. Comme beaucoup de Turcs, héritiers de Byzance et de la Grèce antique, elle passerait inaperçue à St Germain des Prés, à Soho ou à Park Avenue, classe et délicatesse, maîtrise du français et de l’anglais, aucune insistance commerciale à l’opposé de l’image qu’on a de son métier. Etonnant dans cet endroit éloigné et peu connu.

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :