Texel

Quelle bataille du Texel voulez-vous ? Il y en a eu pas mal dans l’histoire, dont deux qui sortent du commun. La première est un coup fumant où Pichegru et Lahure capturent la flotte anglo-néerlandaise en 1795 par une charge de cavalerie, fait unique dans l’histoire. Les bateaux étaient pris dans la glace, tels Gulliver empêtré, inclinés en plus, au moment où la glace les avaient saisis, avec des canons qui visaient trop haut !
Pichegru n’a guère profité de cette victoire, il est mort en 1804, traître à la patrie, Lahure au contraire a eu une vie couverte d’honneurs jusqu’en 1853 ! Après tout, on peut changer d’opinion, mais si c’est au gré des gouvernements successifs, on ne peut guère en vouloir à celui qui évolue, il sert toujours son pays, pas de sa faute si les gouvernements sont changeants (deux républiques, trois monarchies, deux empires, ça fait beaucoup…).

L’autre bataille extraordinaire est celle des Géorgiens contre les Allemands en 1945, alors même que la paix avait été signée… La guerre a continué pour eux sur l’île de Texel après le 8 mai, avec des morts en nombre considérable des deux côtés. Une histoire folle. Les Géorgiens faisaient partie de la Wehrmacht et se sont rebellés contre leurs officiers. Les Allemands savaient qu’ils avaient perdu la guerre, mais ils ont quand même repris Texel depuis Den Helder, ratissé l’île systématiquement, avec un soldat tous les mètres, tué et capturé les Géorgiens. Ceux-ci devaient creuser leur propre tombe, retirer leur uniforme allemand, avant d’être exécutés…

Et puis il y a eu au moins trois batailles navales fameuses, dont une au cours de laquelle Jean Bart s’est couvert de gloire, gagnant l’estime définitive du roi Soleil.

Mais aujourd’hui Texel est bien paisible  Un refuge de la nature, après l’agitation factice d’Amsterdam , envahi de touristes beuglants, hantant le Red Light District, les filles dans les vitrines, tard la nuit. Texel est un havre magique, première des îles frisonnes: dunes, pistes cyclables, chevaux et moutons, plages à plus finir, villages charmants. Il y a même des roses trémières !

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Texel”

  1. Dans l’œil du cyclone | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] fonctionne Le phare de la Méditerranée Au bon temps de la canonnière Like a broken wave Panique Texel Tatave Les chevaliers à Rhodes […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :