Kayakoy

En 1923, après la guerre gréco-turque en Anatolie, perdue par les Grecs, des accords sont passés pour échanger les populations : les Grecs de Turquie contre les Turcs de Grèce. Le village de Levissi, près de Fethiye, est vidé et des Turcs de Thrace y sont acheminés. Venant de plaines, ils ne s’adapteront pas à la vie dans un village de montagne, et Kayakoy (le nouveau nom de Levissi) deviendra une ville fantôme, jusqu’à aujourd’hui, une sorte de musée immense en plein air.

Les autorités font payer 8 TL pour visiter, ce qui est quand même un peu étrange vu les circonstances. Des restaurants accueillent les touristes en bas, comme Sarnic, très raffiné. Le plus étonnant quand on vient en dolmus (minibus) de Fethiye est la traversée des villes d’Hirasonu et Ovacik, un petit Las Vegas que les gens du coin appellent Little London, parce que 90 % des touristes qui y séjournent sont anglais.

Depuis le mouillage de Cold Water bay (ici en bas), on peut monter à Kayakoy en trois quarts d’heure.

Sur le roman de Louis de Bernières, qui prend pour cadre Kayakoy et son histoire, voir ici.

Étiquettes : , , , , , , , , ,

6 Réponses to “Kayakoy”

  1. Şirince « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] parfois appelé « Éphèse dans la montagne », qui comme Kayakoy a fait l’objet d’un échange de population en 1923. Mais contrairement à Kayakoy, […]

  2. Cold Water Bay « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] est en hauteur, au départ d’un sentier menant à Kayakoy (à 35 minutes en montant). Kayakoy est invisible de la mer, pourtant la ville comptait 7000 habitants. Bâtie à dessein en retrait, […]

  3. De Cold Water Bay à Kaya « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Autres vues de Kaya […]

  4. Jean-Yves Says:

    Dommage que la cold water bay ait été encombrée et que nous n’ayons pas pu visiter ce village.

    • JB Says:

      Oui, ça faisait un moment que je voulais y aller, le mouillage et le restau sont très sympas, et la balade d’une demi-heure à Kayakoy est pour le restau un atout formidable, un peu comme les tombes lyciennes à Tomb bay.

  5. Mars en Anatolie « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] balade à Kayakoy et au-dessus d’Olu Deniz est toujours aussi belle  Après avoir sorti Joli Rêve  […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :