Era una mattina…

Era una mattina.
Dicembre.
Come oggi.
E le montagne.

Haïku piémontais, adapté.

A Frabosa soprana (Frabosa du haut), dans le Piémont, en raquettes, alors que la neige est tombée la veille.


Or. Je voudrais bien, pour voir, que de votre manière
Vous en composassiez sur la même matière.
Al. J’en pourrais, par malheur, faire d’aussi méchants ;
Mais je me garderais de les montrer aux gens.

Pour V. :
Aimez-vous à ce point les griffons
Que maternellement vous vous préoccupâtes
D’enlever les glaçons
A leurs petites pattes ?

Étiquettes : , , , ,

Une Réponse to “Era una mattina…”

  1. Claire Says:

    Laurent a encore frappé chez les Brasseul !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :