L’espace d’un matin

A Nigde, le sultan seldjoukide a fait construire ce mausolée pour sa fille, Hüdavent Hatun, la princesse morte. C’était en 1312, un certain Kiliç Aslan. On pense à Malherbe, aux stances à Du Périer, son ami qui vient de perdre la sienne :

Ta douleur, Du Périer, sera donc éternelle,
Et les tristes discours
Que te met en l’esprit l’amitié paternelle
L’augmenteront toujours !

[…]
Mais elle était du monde où les plus belles choses
Ont le pire destin,
Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L’espace d’un matin.

Le sultan a bien fait les choses, le monument est superbe et le souvenir de sa fille dure depuis plus longtemps que « l’espace d’un matin », peut-être même pour l’éternité. Ville improbable pour un séjour touristique, trop au sud de la Cappadoce, Nigde a une histoire qui remonte pourtant à 600 000 ans ! Le musée rassemble en effet des objets témoignant d’une présence humaine aussi lointaine. Beaucoup plus tard, ce sera la ville de Nahita (un nom à consonance curieusement japonaise), durant environ un millénaire, sous les Hittites, de -1800 à -710. Elle passe alors sous domination assyrienne, puis phrygienne, et romaine en -17.


Elle est riche en bâtiments divers, mosquées et madrasas, châteaux et horloges. Il fait bon se promener dans son avenue principale le samedi soir, quand toute la ville, et les jeunes surtout, se retrouvent comme partout ailleurs. Et il y a aussi un restaurant spécial, dans un han, voir ici.

Étiquettes : , , , , , , , , ,

2 Réponses to “L’espace d’un matin”

  1. Caravansérails « Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Nigde, au sud de la Cappadoce, un ancien Han, transformé en restau, Saruhan restaurant, génial, tant la […]

  2. La France d’antan | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Il y a un côte préraphaélite chez Jules-Joseph Lefebvre, dans ce portrait de Julia Foster Ward. Morte à 21 ans, en 1878, ses parents commandent ce portrait posthume au peintre, les fleurs dans la chevelure évoquent la brièveté et la fragilité de la vie, rappelant le poème de Malherbe. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :