Sous la terre

Un groupe japonais, bien loin de Fukushima, visitant la cité souterraine de Kaymakli en Cappadoce. La région compte des dizaines de ces villes ainsi que des centaines d’églises troglodytes, on les découvre depuis quelques décennies et ce n’est pas fini. Les gens se sont enterrés ici pendant des siècles, jusqu’à 80 mètres de profondeur, dans des villes contenant tout le nécessaire à la vie, y compris des galeries, des pièces, des entrepôts, des citernes, des conduits d’aération, des églises, pour se protéger des envahisseurs. Comme dans les histoires de science-fiction parce que la vie est devenue impossible à la surface, polluée ou irradiée, ou maintenue interdite par une caste de privilégiés, fourrant le bon peuple sous terre. Il faut se méfier pendant la visite, les plafonds sont bas ! Dans le village le plus proche, grand sourire du pharmacien : « Ha, ha, underground city, mm? » 


Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :