Sicile-Sardaigne

De l’extrémité nord-ouest de la Sicile, le cap et le village de San Vito (mouillage et port), jusqu’au bout sud-est de la Sardaigne, le cap Carbonara, 158 milles nautiques, 27 heures de mer. Un long bord de travers, avec 15 noeuds de vent, le bateau marche à 7 noeuds, tout va bien. Ensuite en fin d’après-midi, orages et pluie battante. Calme la nuit, sans Lune, vent dans le nez les cinq dernières heures à l’arrivée le matin, puis coup de vent au mouillage en Sardaigne dans la première baie après le cap, 30-40 noeuds, départ en catastrophe pour la marina à côté. Très joli coin, aire maritime protégéeVillasimius, le village à distance, où on peut aller en taxi-triporteur, est super agréable, gelateria cinq étoiles !

  

       

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :