Archive for 11 octobre 2011

Départ de Rabat

11 octobre 2011

Marina Bouregreg à Rabat-Salé, le 5 octobre 2011. Très belle marina, emplacement magnifique face à la ville de Rabat, le tram tout neuf, la rivière Bou Regreg et la tour Hassan. Les boscos – terme employé ici – viennent vous chercher dehors, pour remonter le chenal de la rivière, et ils vous accompagnent à la sortie. Impossible de rentrer à marée basse, ou par forte houle, il faut attendre devant, la marée haute, ou une accalmie. Les marinas et ports au Maroc

Julien et Laurence

11 octobre 2011

Ils sont venus de Belgique en stop, elle a fait aussi les vendanges dans les Corbières, ils vont au Brésil, mais sans la facilité de l’avion, ils veulent appréhender la distance. Ils viennent de finir leurs études à Louvain, ils sont jeunes, ils sont charmants, ils sont drôles, et on a rejoint les Canaries ensemble. Merci à vous deux pour cette semaine, et bon vent où que vous soyez.

(more…)

Robinson à Salé

11 octobre 2011

Robinson Crusoé a été prisonnier à Salé, esclave pendant deux ans avant de s’échapper. Voici son récit, ou plutôt celui qu’en fait Daniel Defoe dans son livre immortel. On y apprend entre autres que si les Arabes mettaient les chrétiens prisonniers en esclavage, la réciproque était vraie (voir les trois derniers paragraphes), les Arabes pris par les navires chrétiens, ici portugais, étaient également l’objet de servitude, Xuri, le garçon qui accompagne Robinson, est emmené comme esclave au Brésil à la fin de cet épisode.

(more…)

République pirate

11 octobre 2011

Bien sûr il y en a eu beaucoup, des communautés de pirates, c’est même ça qui fascine : comment des hors-la-loi s’organisent entre eux et établissent des règles pour arriver à vivre ensemble. Les Caraïbes au XVIIe siècle en fourmillent, et d’autres dans l’océan Indien au XVIIIe, quand les pirates pourchassés aux Antilles par les grandes flottes de guerre s’y réfugient. C’est le cas de Libertalia, dans la baie de Diego Suarez à Madagascar, auquel Daniel Vaxelaire a consacré un roman. Le Brio qu’on avait à Tamatave en 1987-90 portait ce nom.

Mais ici entre Rabat et Salé, une autre république pirate s’est établie au XVIIe siècle, qui écumait tous les rivages de l’Atlantique jusqu’à l’Islande. Elle a prospéré pendant une quarantaine d’années, à la grande époque des Frères de la côte. Le site, encombré de hauts fonds à l’entrée du port, protégeait la république , la barre de l’Atlantique qui se casse à l’entrée offrait un obstacle supplémentaire, à tel point que toute navigation était évitée en hiver, d’octobre à avril.

(more…)

Entre Rabat et Salé

11 octobre 2011

La rivière Bouregreg sépare les deux villes, l’une moderne, l’autre traditionnelle, la marina est au bord, face au nouveau tramway et à l’ancienne tour-minaret.

(more…)

Un air de Grèce

11 octobre 2011

La Kasbah des Oudayas à Rabat est la perle de la capitale, ses ruelles bleu et blanc évoquent les Cyclades. Elle date des Almoravides. Euh, des Almoravides ou des Almohades ? On les confond un peu hélas, ayant une faible connaissance de l’histoire du monde musulman. Pour préciser un peu les choses, les Amoravides précèdent les Almohades, les premiers règnent aux XIe et XIIe siècles, sur le Maroc et l’Espagne, les seconds aux XIIe et XIIIe. Les murailles sont superbes, les vues aussi sur la rivière Bouregreg, un fort portugais rappelle la présence incongrue des Européens ici au XVe siècle.

(more…)

Séville

11 octobre 2011


Aníbal González regardant son oeuvre, la Place d’Espagne. Plus sur Aníbal.

Passage à Séville après l’Algarve, sur le chemin du retour à Gibraltar. La ville est impressionnante, on ressent là toute la richesse et toute la grandeur de l’Espagne à son apogée, au XVIe siècle, le siècle d’or du pays, quand Charles Quint et Philippe II régnaient sur un empire planétaire, sur lequel le soleil ne se couchait jamais. La ville conserve aujourd’hui toute sa magnificence, encore rehaussée par l’exposition mondiale de 1992. Images de Séville en septembre, toujours envahie de touristes.

(more…)

Passer un cap

11 octobre 2011

Il y en a des caps à passer de là à là !   Petite sélection…

(more…)

Bom bordo

11 octobre 2011

Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles

A deux pas de Gibraltar, quelques heures en voiture, le Portugal est là, pour changer un peu de l’Espagne. C’est la province du sud, l’Algarve, avec ses golfs et ses plages, ses ports et son histoire : Faro, Lagos, Sagres.

Bombordo signifie bâbord en portugais, c’est d’ailleurs le mot portugais qui a donné le terme français. Il signifie aussi ‘le bon bord’, parce que les marins portugais qui descendaient les côtes de l’Afrique au XVe siècle avaient la terre à leur gauche, et le grand large à leur droite. La côte, et donc la possibilité de mouillages, d’abris et de vivres, le bon bord par opposition à l’inconnu. Même explication en anglais où bâbord se dit ‘port’. (more…)