Autour de Tortola

La plus grande des Îles Vierges britanniques, avec sa capitale Road Town, Tortola (la tourterelle), est un paradis fiscal (cf. Madoff) et un paradis pour plaisanciers. Les mouillages abondent en effet et tout est organisé, on a des bouées d’amarrage partout (coûteuses, 25 dollars la nuit), c’est un haut lieu de la location, surtout de catamarans (pas besoin de place en marina, à la bouée il n’y a pas de différence entre un cata et un monocoque). Agréable aussi de naviguer au milieu des autres voiliers, à la différence du désert relatif pour arriver ici depuis La Barbade, et du désert absolu de l’océan.
Les restaus de plage sont partout également, du plus simple au plus chic, on retrouve en gros le système adopté en Turquie : crique + restau + amarrage sûr. Le vent est toujours au rendez-vous ici, les alizés à 15-20 noeuds pendant toute la haute saison (décembre à février). Bien sûr il n’y a pas la richesse culturelle de la Turquie ou de la Grèce, mais les cocotiers, les eaux transparentes, les poissons multicolores et les plages de rêve compensent, tout dépend de ce qu’on cherche… Quelques images.

                   

Étiquettes : , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :