Blue Hole

Par le plus grand des hasards, on accoste pas très loin de Dean’s Blue Hole, le plus profond du monde, à -202m, le site est magnifique, l’eau a une couleur magique, et naturellement il y a des plongeurs de compétition qui s’entraînent, suisses notamment, très sympas, qui nous expliquent leur passion. On se rejoue Le Grand Bleu… Vidéo.

Record du monde, 100m, à Dean’s blue hole. Les photos d’Igor Liberti, le Suisse rencontré là, superbes. Record d’Igor.

           

Étiquettes : , , , , , , ,

6 Réponses to “Blue Hole”

  1. Michel Says:

    Gaïa ! Gaïa !

  2. JB Says:

    Hélas, un accident terrible vient d’avoir lieu à Dean’s blue hole, rapporté ici par Igor Liberti :
    « Unfortunately like a week ago a young boy drowned at Dean’s Blue Hole… They never found his body (probably he is down there deep deep…). It’s very sad… He was diving with friends but they all had no experience in freediving… They didn’t realize he was in trouble and then it was too late or too deep for them. »

  3. Claireboto Says:

    vu un film ce WE qui parlait de ça. Une expédition de plongeurs dans une Blue Cave, qui tourne mal… je te laisse imaginer la suite. ça partait comme un bon gros navet américain mais finalement très prenant et fascinant. Il s’agit de Sanctum, avec des acteurs inconnus… mais en cherchant un peu, on se rend compte que Cameron est derrière…

  4. JB Says:

    OK, merci, je vais voir ça. Trembler de peur quand on est bien au chaud, bien en sécurité, est un plaisir étrange, mais bien réel. Comment expliquer ça ? Ah si, il y a un poème célèbre là-dessus, de Lucrèce (De Natura Rerum) :
    Suave, mari magno turbantibus æquora ventis
    E terra magnum alterius spectare laborem ;
    Non quia vexari quemquamst jucunda voluptas,
    Sed quibus ipse malis careas quia cernere suavest

    Il est doux, quand sur la grande mer les vents soulèvent les flots, d’assister de la terre aux rudes épreuves d’autrui : non que la souffrance de personne nous soit un plaisir si grand ; mais voir à quels maux on échappe soi-même est chose douce.

    Autres traductions et point de vue de Victor Hugo. Cela fait partie de la doctrine épicurienne.

  5. JB Says:

    Je viens de le voir, Sanctum (sanctuaire, la grotte, endroit sacré), pas mal, bon suspense. Une impression de déjà vu, avec toutes ces morts tragiques à la suite, mais efficace, on est scotché.

  6. corcorico Says:

    oui pour l impression de deja vu (j’avais envie d étrangler le fils au bout de 5 minutes) et pour le « scotchage »… et en plus c’est beau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :