De Miami à Fort Lauderdale

On voit bien plus de choses en restant sur la voie d’eau intérieure, surtout entre ces deux villes, où l’étalage des villas de luxe doit être impressionnant, mais il faut marcher au moteur et rester attentif tout le temps, pas question d’utiliser le pilote automatique. Et par un bon vent, on ne peut résister au plaisir de faire le trajet à la voile, en mer, poussés en plus par le Gulf Stream. En outre, les deux entrées sont faciles, Miami, un grand port, Fort Lauderdale, la capitale de la plaisance en Floride.
Peut-être pas la meilleure idée quand même ce jour-là, au près en plus, avec deux passagères néophytes, venues tout droit de Shanghai, qui se sont réveillées au large, suite à un départ très matinal, et ont eu droit à un mal de mer carabiné. Heureusement, ça n’a duré que six heures, et à la mi-journée, on a retrouvé la quiétude du canal.

                    

Étiquettes : , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :