Not in our DNA

« It’s not in our DNA, we can’t make films like that!« , un critique subjugué du Guardian, sur le film français Un amour de jeunesse, « Goodbye first love » en anglais, vu au cinéma le Lyric à Stuart en Floride.

Sympa de se trouver dans la situation inversée par rapport à l’habitude : au lieu de voir des films américains en vo en France, où quelques spectateurs anglosaxons dans la salle peuvent le suivre dans leur langue maternelle, voir un film français en version originale sous-titrée au milieu d’un public américain. Très beau film, tendre et authentique, un petit air de Rohmer, de Mia Hansen-Løve, sorti en 2010. Critique américaine, critique du Monde. Cette dernière est enthousiaste, bien vue aussi, et bien écrite, ah les plumes du Monde ! : « magnifique trilogie de la jeunesse qui nous murmure que la perte, pour irrémédiable qu’elle soit, nous aide sans doute à vivre. »

Le cinéma date des années 1920, entretenu avec amour par les gens de Stuart, rappelant un peu l’ambiance de La dernière séance. Ils projettent des classiques gratuitement pendant l’été (The Shining, Gone with the wind, etc.). Revu New York-Miami, premier grand succès de Frank Capra en 1934. L’histoire de la pauvre petite fille riche (Claudette Colbert) et du journaliste vulgaire au grand coeur (Clark Gable). Le titre original : It happened one night. La salle était comble et enthousiaste, applaudissements à la fin. Deux scènes cultes, qui sont devenues des clichés, tellement elles ont été imitées : celle de l’auto-stop, où Clark Gable a peu de succès, mais par contre, elle… (NB passer la pub !). Et la scène du mariage, où l’héroïne fuit au dernier moment, au moment fatidique, « Acceptez-vous de prendre pour époux, etc. » On a vu ça mille fois depuis, encore récemment dans la série Pan Am, où une des futures hôtesses fuit son mariage avec sa soeur au début, c’est devenu un poncif, mais dans New York-Miami, c’était une première. Merci M. Capra ! N’oublions pas que Capra est né en Sicile, sans doute l’esprit de la comédie italienne a traversé l’Atlantique avec ses immigrés de parents.

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :