Rio avant Rio

On peut imaginer la baie de Guanabara au XVIe siècle, pas encore urbanisée, une nature somptueuse et vierge, à peine effleurée par les Indiens Tamoios ou Tupis. Les premiers établissements européens sont ceux de Villegagnon avec la tentative de la France Antarctique, de 1555 à 1560. On voit sur une gravure de 1575 le Fort Coligny, dans l’île qui porte aujourd’hui le nom de l’amiral, et la création d’Henryville (en l’honneur d’Henri II), à l’emplacement de Flamengo, ainsi que le Pain de Sucre à l’entrée de la baie  On voit également l’escadre de Mem de Sá assaillant le fort. La baie avait été explorée en 1551 par un marin normand, Guillaume Le Testu, qui conduira ensuite l’expédition de Villegagnon. Le Testu a été pris et décapité par les Espagnols vingt ans plus tard, en 1573, à Panama, alors qu’il menait un raid avec Francis Drake.
L’échec français au Brésil s’explique en grande partie par le fait que la France est divisée et s’engage à cette époque dans une guerre civile qui va durer quatre décennies, plus beaucoup de temps et d’argent dans ces conditions à consacrer aux expéditions lointaines. Mais si la présence française a fait long feu, elle a néanmoins donné naissance à deux grands classiques de la littérature de voyage, et de rencontre avec les Amérindiens, deux ouvrages pionniers qui inspireront Montaigne, ceux d’André Thévet et Jean de Léry (personnages qu’on retrouve dans le roman de Rufin, cf. infra) : Les singularités de la France Antarctique et Histoire d’un voyage fait en la terre du Brésil.

Iracema Arditi nous avait laissé un tableau dans les années 1970, non pas dans un style naïf comme le sien, mais réaliste, représentant une vue familière de Rio, une vue sans les immeubles, les avenues, les voitures, les gens, bref sans la ville, une vue de Rio avant Rio. Le tableau était de grande taille et magnifique et on ne se lassait pas de le regarder. Malheureusement, il n’était pas à elle, et elle l’a récupéré quelques années plus tard.
Cette idée de représenter Rio dans son aspect naturel, virginal, a fait l’objet d’une exposition à la fin des années 1990, au Paço Imperial, comme le relate Jean-Christophe Rufin dans la postface de son roman, Rouge Brésil*, prix Goncourt en 2001. En visitant l’exposition, il a eu l’idée du livre, l’histoire de la baie de Rio vers le milieu du XVIe siècle, quand les Français tentent de s’y établir. Et effectivement cette oeuvre est à la littérature ce que l’exposition était à la peinture, elle essaye de retrouver le Rio originel. L’entreprise est tout à fait réussie, on aborde avant tout le monde les plages de la baie, les îles, on va au pied du Pain de Sucre, à Copacabana, dans la forêt de Tijuca. Le style de l’auteur magnifie cette sensation envoûtante, ce côté pionnier, cet aspect définitivement perdu d’un Eden et d’une nature inviolée. En outre, le roman historique permet d’apprendre sur le siècle, les conflits religieux, l’Europe de l’époque elle-même, l’histoire de la France antarctique, le personnage de Villegagnon, tout en gardant le lecteur toujours intéressé par une intrigue habilement menée.

  

Quelques vidéos pour se souvenir d’Iracema, notre voisine et amie au Passage des Postes dans les années 1974-1976 : en 1999 à la Biennale d’art naïf, Laval ; suite ; entretien.

rio_magellan

La flottille de Magellan, mouillant dans la baie de Rio, le 13 décembre 1519

Tiré de A Viagem de Magalhães, édition brésilienne, traduit de l’italien. Original : éditions Mondadori, Piero Ventura et Gian Paolo Ceserani, 1979 a_viagem_de_maghaes

* Rouge Brésil, une série à venir sur France 2, avec dans le rôle des adolescents embarqués au Havre vers le Brésil, Just et Colombe, Juliette Lamboley et Théo Frilet.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

3 Réponses to “Rio avant Rio”

  1. JB Says:

    Le National Geographic relate une tentative similaire pour New York.

  2. jycaro Says:

    Le très beau tableau d’Iracema possédé par M.H. pourrait aussi figurer ici

  3. Dans l’œil du cyclone | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Sea Bird Naufrage au large de Terre Neuve Thelma pète un câble Naufrage à Nevis Oceano Nox Rio avant Rio Barges de la Tamise Un cyclone à la Dominique Robinson à Salé République pirate Bom […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :