Rio naïf

On retrouve Rio et l’histoire du  Brésil au musée d’art naïf de Cosme Velho, à côté du train du Corcovado. Tous les quartiers, monuments et sites prennent un air de fête, s’il en était besoin. Plus un couple au perroquet à la Douanier Rousseau. Par ordre alphabétique des lieux :

Pris ensuite le train du Corcovado, par grand soleil, vers 16h, l’idée: voir le coucher de soleil de là-haut. A l’arrivée, brouillard complet… Même sur le Cristo Redentor, la plus grande statue art déco au monde. Peut-être est-ce bien comme ça après tout, le tableau est aussi beau.
    

Suite sur le musée.

Autres posts sur le musée de l’art naïf.

Étiquettes : , , , , , , , ,

2 Réponses to “Rio naïf”

  1. jycaro Says:

    Superbe entrée. Des explications de la vitalité de cette peinture naïve au Brésil et de sa reconnaissance? Je repense à Iracema et à son musée de Sao Paulo. Un même style coloré avec immeubles, voitures, bateaux et gens en perspective plongeante se retrouve dans de nombreuses toiles. Effet de marché?

    • JB Says:

      Peut-être l’exubérance tropicale, la nature déchaînée, ses fruits, ses arbres et ses couleurs inspirent les peintres naïfs, c’est plus excitant qu’un champ d’hiver dans la Beauce… Et ce musée à São Paulo, je connais pas, il est où, tu as un lien ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :