Valiant

Il a été vaillant le Valiant en 1970, mais il n’a pas gagné la coupe de l’America. Depuis il est là, à Marblehead, à faire des régates et des croisières. C’était la grande époque où le baron Bich, malgré tous ses efforts, est allé de déconvenue en déconvenue avec France : « S’il s’agit de perdre, je peux le faire moi-même ! »

massachusetts (19)

Rappelons qu’il s’agit d’un 12 m JI, une jauge de voiliers faisant en réalité environ 24 m, et qu’ils ont servi pour la coupe dans l’après-guerre, à la suite des Classe J dans les années 1930 (ces derniers des bateaux fabuleux d’environ 40 m de long), et avant les voiliers de la classe America, également de 24 m, mais plus modernes. Maintenant ce sont des catamarans ultra-rapides, avec des équipiers ressemblant à des pilotes de formule 1, mais pas des bateaux racés et esthétiques comme leurs prédécesseurs.

The Landing, Marblehead :

Le site, l’île est reliée par une route, formant le port de Marblehead:

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Valiant”

  1. JB Says:

    Intéressant comme le barreur de ‘France’, Bruno Troublé, présente dans la vidéo le baron Bich tout à fait différemment de la presse à l’époque. Ce qu’on lisait alors sur les régates de la Coupe, c’est qu’il se mêlait de tout, à tort et à travers, voulait prendre la barre au mauvais moment, imposait les mauvaises décisions, etc. Mais bien sûr, si les journalistes, la plupart à gauche, peuvent se payer un capitaine d’industrie en le ridiculisant et le traitant d’irresponsable, d’enfant gâté dépensant ses profits indus dans des joujoux absurdes, de sale capitaliste exploiteur du peuple, ils ne se privent pas. Que le gars ait créé des milliers et de milliers d’emplois avec ses stylos, qu’il ait rapporté des milliards en devises au pays, ait innové et rendu service à des centaines de millions de gens sur la planète, ça n’entre pas en ligne de compte… La connerie gauchiste franchouillarde, sans limite.
    Et s’il avait gagné la coupe, s’il l’avait rapportée en France, alors là, on n’aurait pas tari d’éloges sur le baron, il serait devenu un héros, comme Tabarly. Oubliés les sales profits et les dépenses somptuaires dans un yacht de compétition, patriotisme oblige. Mais bon, il ne l’a pas gagnée. Mais il nous aura fait rêver, c’est déjà pas mal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :