Sur les bords du Nil

John Frederick Lewis a vécu au Caire dans les années 1840, il représente avec brio la vie sous Méhémet Ali, période faste d’une Egypte indépendante, entre la conquête française (1798) et britannique (1882) :

James Ward, peintre animalier du XIXe :

Ces différents tableaux sont au Yale Center for British Art.

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :