The Barnacle

Il faut imaginer cette banlieue de Miami au XIXe siècle, au sud de la ville et sur la baie de Biscayne, sans chemin de fer et sans routes, avec pour seul moyen de transport le bateau. Un endroit désert alors, connu comme « the most unproductive and isolated of the United States », ce que les historiens locaux appellent « l’ère de la baie », Era of the Bay. C’est là que s’installe un New-Yorkais, le Commodore Ralph Munroe, en 1886, à Coconut Grove, et qu’il se met à construire des bateaux à faible tirant d’eau pour la baie, les sharpies. Son domaine est aujourd’hui un parc et un musée, en plein cœur du quartier animé. Un lieu magnifique et calme, où on se trouve soudainement isolé de tout, malgré la proximité, à l’abri de l’agitation urbaine, plongé dans une autre époque.

the_barnacle_coconut_grove_miami

Une balade en sharpie.

Étiquettes : , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :