Aux Bermudes

O, wonder!
How many goodly creatures are there here!
How beauteous mankind is! O brave new world,
That has such people in ’t!
Miranda, The Tempest, Shakespeare, 1611

Découvert en 1505 par Juan Bermúdez, l’archipel de ces îles rapprochées ne fut habité qu’en 1609 par les Britanniques, à la suite d’un naufrage qui a inspiré La Tempête de Shakespeare, histoire incroyable, mais qui ne s’arrête pas là : John Rolfe, qui épousera plus tard Pocahontas, dans la nouvelle colonie de Virginie, faisait partie de l’équipage et des naufragés, un naufrage exemplaire, sur les énormes récifs entourant les Bermudes au nord et à l’ouest  :

The flotilla was broken up by a storm. As the flagship, the Sea Venture, was taking on water, Somers drove it onto Bermuda’s reef and gained the shores safely with smaller boats – all 150 passengers and a dog survived. (William Shakespeare’s play The Tempest, in which the character Ariel refers to the « still-vex’d Bermoothes », is thought to have been inspired by William Strachey’s account of this shipwreck.) They stayed 10 months, starting a new settlement and building two small ships to sail to Jamestown. The group of islands were claimed for the English Crown, and the charter of the Virginia Company was later extended to include them.

In 1610, all but three of the survivors of the Sea Venture sailed on to Jamestown. Among them was John Rolfe, whose wife and child died and were buried in Bermuda. Later in Jamestown he married Pocahontas, a daughter of the powerful Powhatan, leader of a large confederation of about 30 Algonquian-speaking tribes in coastal Virginia. In 1612, the English began intentional settlement of Bermuda with the arrival of the ship Plough. St. George’s was settled that year and designated as Bermuda’s first capital. It is the oldest continually inhabited English town in the New World.

Arrivée au nord-est, à St George, par le town cut :

Arrivée de Michal Przywuski, navigateur en solo sur un bateau de 5m, avec seulement un moteur hors-bord d’appoint, depuis les Bahamas :

Une semaine à Montréal, en laissant le bateau sur une bouée aux Bermudes, via New York (City Island, souvenir de 2013) :

De l’autre côté de l’archipel, à Dockyard (lieu de la coupe de l’America cette année, remportée peu après par la Nouvelle Zélande à nouveau, l’Australie l’avait gagnée en 1983, la NZ en 1995, et la Suisse en 2003 et en 2007), et à Hamilton, la plus grande ville et la capitale économique des Bermudes, des bateaux incroyables se retrouvent là cette année, dont l’Eagle, navire école des US Coast Guards, un des premiers des Tall Ships attendus fin mai :

Cet archipel, composé de 181 îles (!), isolé au milieu de l’océan, fait à peu près la même taille que l’île de Ré en France, longueur identique de 30 km environ, superficie inférieure (54 km2 contre 85 pour l’île de Ré), mais avec d’immenses baies et mouillages, la longueur de côtes est comparable dans les deux îles, de 100 km environ, une densité très élevée aux Bermudes (1300 hab./km2 contre 200), et un relief faible, quoiqu’un plus prononcé que l’île charentaise (le point culminant est à 79m, contre 20m à Ré), il s’agit de volcans anciens, affaissés, à la différence des Açores, où ils sont toujours actifs. La monnaie est le dollar américain, bien que des billets locaux représentant des thèmes bermudiens soient émis, et les prix sont extravagants, à la différence des Açores où tout est bon marché. Le climat est très agréable, contrairement à la Floride à cette époque, en mai, où on commence à étouffer, ici l’Atlantique baigne l’archipel d’un air frais. Très britannique, très propret et bien entretenu, on y retrouve le goût, la saveur, l’odeur de l’Angleterre d’antan, celle des Summer schools des années 1950-60.

Quant au fameux triangle, on a longé le côté nord, donc pas de problèmes… Plus ici sur ces mystères.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :