Chá

Les seules plantations de thé d’Europe se trouvent aux Açores, dont celle-là, Gorreana, au nord de l’île de São Miguel. La plantation fournit une halte bienvenue, dans un cadre de fraîcheur et de goût sans pareil…

 

 

Un souvenir de Gorreana :

Le thé se dit chá en portugais, comme en chinois (chá,茶), en hindi (chai), en turc (çay), en russe (чай, chay), en arabe (shay ,شاي), mais aussi en Tchéquie et en Slovaquie, à la différence de thé, tea, thee (hollandais), tee (allemand), té (espagnol), tè (italien). Autrement dit, deux racines thé et chá pour la même boisson, pourquoi cette différence ? En fait les deux mots sont chinois, le cha cultivé au nord du pays, le té au sud. Les Hollandais ont trouvé le thé au sud et l’ont introduit en Europe sous ce nom, les Portugais au nord et ont conservé le mot cha, tandis que le cha s’est aussi diffusé par la terre, à travers les pays arabes et la Russie. Le résumé suivant : « Quand le thé s’est diffusé par la mer, il s’appelle thé, quand il s’est diffusé par la terre, cha », comporte l’exception du Portugal.

Près d’ici a eu lieu en 1831 une bataille bien oubliée, mais qui a décidé du régime en place au Portugal, monarchie constitutionnelle ou monarchie absolue, la bataille de Ladeira da Velha.  Le Portugal a eu en effet sa guerre civile. Tout ça est assez compliqué, la faute à Napoléon, et l’empereur du Brésil est aussi impliqué.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :