Défendre la ville

Tout le monde ne rentre pas dans la tour de Belém, il faut dire que la queue à l’entrée est un peu décourageante, été comme hiver, semaine comme fin de semaine. Ici, un jour de semaine en décembre !  C’est long, très long, on rentre au compte-gouttes, vu le peu de place à l’intérieur.

Comme la Tour Eiffel à Paris, le Parlement à Londres, l’Empire State Building à New York, le Pain de Sucre à Rio, l’opéra de Sydney ou la porte de Brandebourg à Berlin, ce monument est emblématique de Lisbonne. On passe devant, on l’admire, entouré d’eau, avec son architecture unique, mais on le visite peu. Pourtant elle est intéressante, cette visite, un peu compliquée par l’étroitesse des escaliers, on ne peut se croiser, et les responsables ont mis en place un système électrique astucieux de flèches rouges et vertes, avec le décompte du temps à attendre. Les touristes sont disciplinés, tant mieux car sinon ce serait le chaos.

Le système de défense apparaît sur le schéma :

Le roi João II (1455-1495) établit un plan révolutionnaire pour la défense de la ville et du port de Lisbonne. Il planifia la construction d’une forteresse à Cascais ainsi qu’un système de tirs croisés entre la tour de São Sebastião, sur la rive sud, et une barge ancrée au milieu du Tage. Le roi Manuel Ier complète le projet en chargeant Francisco de Arruda de la construction de la Tour de Belém, réalisée entre 1514 et 1519. Elle perd de son importance stratégique (après avoir été prise par les troupes espagnoles du duc d’Albe en 1580) et devient successivement une prison (1589), un poste de douanes (1655), une station de télégraphe (1810) et un phare (1865). Elle est réhabilitée au XIXe siècle (1846) et au XXe, pour être bien sûr aujourd’hui le monument qu’on connaît, le plus visité de la ville (mais surtout de l’extérieur), avec le monastère des Hiéronymites.

Étiquettes : , , , , , , , ,

Une Réponse to “Défendre la ville”

  1. Tout a une fin | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] voit ici le Tage et tout le quartier de Belém, avec le Monument des Découvertes à gauche, la Tour de Belém à droite, le Centre culturel au centre, derrière le monastère des […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :