Madagascar des lointains

La colline royale d’Ambohimanga, près de Tana, par Willy Worms, 1925. « Le caractère sacré du lieu est traduit par une palette incandescente. » (notice de l’expo)

Femmes malgaches à leur toilette, Gaston Parison, 1930

Juliette Dumas, 1935, Portrait de jeune fille malgache

Joseph Razafintseheno, Musicien, 1900

Louis Raoelina, Bourgeois malgache, 1899

Pierre Heidmann, Marché en Imerina, 1934

Louis Tinayre, Sentinelle avancée devant le camp de Suberbieville, 1899

Le Zoma, Louis Dumoulin, 1913 

Expo Peintures des lointains, Musée Branly

Madagascar, 1986-1990

Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Madagascar des lointains”

  1. Au bon temps des colonies | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] "One always travels ahead of oneself" Proverbe touareg « La belle surprise Madagascar des lointains […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :