Îles des lointains

Le cirque de Cilaos, Réunion, Marcel Mouillot, 1931

Marcel Mouillot né à Paris en 1889 rêve très tôt de navigation. À travers les romans de Pierre Loti et de Joseph Conrad il effectue ses premiers voyages et s’imagine capitaine au long cours mais il est obligé pour vivre de devenir typographe puis conducteur de machine dans une imprimerie. Marcel Mouillot se met à peindre et acquiert une certaine notoriété. De 1913 à 1933 il expose aux Salon des indépendants à Paris, au Salon d’Automne dont il est membre sociétaire, aux Salon des Tuileries et de la Société nationale des beaux-arts. Pendant cette période il part vivre en Bretagne où il partage la vie des pêcheurs. Marcel Mouillot est sérieusement blessé lors de la Première Guerre mondiale. Il se fixe un temps à Saint-Tropez puis revient à Paris grâce à l’aide de la marchande de tableau Berthe Weill. Il embarque en 1930 pour sa première grande traversée à bord d’un paquebot des Messageries Maritimes en direction de l’océan Indien. Artiste autodidacte, dans ses malles il a emporté toiles et pinceaux. Le navire fait escale à Madagascar puis à la Réunion.

Le site du volcan, Réunion, Marcel Mouillot, 1931

Jean Baldaoui, Flamboyant à la Martinique, 1930

Félix Marant-Boissauveur,  Homme marquisien, 1845

Charles Giraud, Prise du fort de Fautahua à Tahiti, 1846

Le fort de Fautahua accueillit ainsi le gros des indigènes rebelles en 1846. Giraud en dessina plusieurs vues topographiques à la demande de l’état-major et en tira les deux tableaux de Versailles. Cette position formidable fut prise d’assaut le 17 septembre 1846 par le capitaine de corvette Bonard. Une colonne dirigée par Tariiri, Tahitien au service de la France, put d’abord atteindre le sommet, pendant que le commandant Masset feignait une attaque avec des chasseurs et le 31e sur un autre point du piton. C’est là que portèrent tous les efforts des rebelles. Mais l’attaque véritable eut lieu du côté de la colonne Tariiri, qui prit les indigènes à revers du côté le moins accessible. Il fallait escalader le pic avec des cordes, mais la surprise fut totale et les insurgés se débandèrent sans combattre. La victoire ne fut cependant totale que lorsque par un immense détour on put rallier l’accès normal à la forteresse. Ce sont donc les deux percées que relatent les tableaux de Giraud. L’artiste insiste particulièrement sur la topographie du terrain, effectivement spectaculaire, et c’est elle qui fait le sujet des œuvres, conditionnant les assauts surhumains de cette bataille. Le premier tableau rend particulièrement bien la vertigineuse verticalité des attaques. Deux masses, celle des soldats en bas, des roches en haut, se trouvent reliées par une simple corde si ténue qu’on croirait qu’elle va céder. Combat aérien où les soldats sont comme suspendus dans l’espace.

Jérémie BENOÎT, « Prise du fort de Fautahua à Tahiti », Histoire par l’image

Paul Mascart, Rade de Nouméa, 1931

En 1929, la famille Mascart embarque en direction de la Nouvelle-Calédonie. Le père, Paul Mascart (1874-1958), travaille dans l’administration des douanes en Normandie, tout en se consacrant à sa carrière de peintre, dans une veine impressionniste. Il insuffle sa passion à son fils Roland (1909-1988), qui achève ses études à l’École des Beaux-Arts de Rouen. La découverte des îles du Pacifique constitue pour tous deux une révélation.

Musée du quai Branly

Kanak, Paul Mascart

Expo Peintures des lointains

La Réunion, 1993-1996

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Îles des lointains”

  1. Au bon temps des colonies | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] les œuvres par grande aire géographique : Maghreb, Moyen-Orient, Afrique noire, Madagascar, Îles, Orient, Amériques, voir posts […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :