Un jour à Brest

Louis-Nicolas Van Blarenberghe, vue du port de Brest, 1774

A l’époque où le drapeau de la France était blanc, notamment dans la marine de guerre :

Vue du port de Brest,1774, détail

Le port de Brest a comme origine la rivière Penfeld, au cœur de la ville, comme on le voit sur ces gravures, cartes et peintures de diverses époques

La suppression du corps des galères en 1748 entraîne la création des bagnes chargés désormais d’accueillir les prisonniers de droit commun. Construit par l’architecte brestois Choquet de Lindu, le bagne de Brest ouvre ses portes en 1751. A sa fermeture en 1858, il a vu passer plus de 60 000 forçats. Portant le reconnaissable habit et bonnet rouge, ces hommes, enchaînés deux par deux, forment une main d’oeuvre peu coûteuse employée aux constructions et aux aménagements du port. C’est aux bagnards que l’on doit, entre autres, l’arasement de la montagne du Salou et la construction des ateliers des Capucins. On les aperçoit ici au premier plan dans le dessin de Jules Noël.

La vue de Brest en 1640 est de Matthäus Merian, graveur né à Bâle en 1593.

Brest aujourd’hui :

Il s’agit de deux chansons populaires de l’après-guerre, La complainte de Jean Quéméneur et Fanny de Laninon, le sculpteur imagine que Fanny part à la recouvrance de Jean, dans le quartier de Recouvrance

Tango à Brest avec Léo et Béa, rue de Siam :

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Une Réponse to “Un jour à Brest”

  1. JB Says:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :