Santiago do Cacém

De beaux remparts, rénovés au XXe siècle, une belle église, en contraste blanc sur le reste du château. C’est Santiago de Cacém, du nom d’un cheikh, Kassen, à l’origine de cette construction au VIIIe siècle, sur une butte dominant la ville, la vallée et Sines au loin. Depuis le XIXe, l’intérieur est devenu le cimetière de la ville. Elle est un point de départ de la Rota Vicentina.

De nombreux peuples et envahisseurs se sont succédé sur cette colline, puis dans ce château, depuis les Celtes, avant les Romains, les Alains et les Wisigoths, et même les Byzantins, venus de si loin en Orient, puis les Maures, pris et repris enfin par les chrétiens qui formeront le Portugal.

Victor Manuel Morais Soares est né en 1946, mort en 1984, on ne sait pas comment, à 38 ans. La stèle indique : « En espérant se rencontrer à nouveau … dans un monde meilleur ».

Autres images de Santiago :

Un incident efficacement réglé à l’hôpital près de Santiago. Ne pas faire de galipettes sur son lit, on risque de se faire très mal, heureusement ce n’est que la clavicule :

Étiquettes : , , , , , , ,

2 Réponses to “Santiago do Cacém”

  1. Bragança | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Sur 'Joli Rêve' et 'Thula Thula', et ailleurs… "One always travels ahead of oneself" Proverbe touareg « Santiago do Cacém […]

  2. Bragança | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] mais à 700 m d’altitude, la ville et la cité fortifiée de Bragança. Un peu comme à Santiago do Cacém, mais avec cette différence que l’enceinte des remparts du XIIIe siècle est toujours […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :