Peintres basques

Au musée des beaux arts de Bilbao, qui contient bien d’autres œuvres de grands maîtres, c’est le second musée d’Espagne. On s’attachera ici à des peintres moins connus, surtout locaux.

La baie de Bilbao en 1886, avant que les digues et le port moderne soient construits, par Juan de Barroeta

 

 

Vendredi saint en Castille, par Darío de Regoyos, 1904

 

Bersolaris (chant basque), par Valentín de Zubiaurre, 1917

 

 

Romería, par Ramiro Arrúe, 1921

 

Adolfo Guiard, La aldeanita del clavel rojo, 1903 (petite villageoise à l’œillet rouge)

 

El Cho, Adolfo Guiard, 1887

 

 

 

 

 

 

Gente, puente en Roma, 1904, Anselmo Guinea

 

 

Francisco Iturrino, Desnudos, Mujeres jugando al corro, 1918

 

Last but not least, José Maria de Ucelay, ‘Just Leisure‘ (Détente), Hemingway et son ami Juan Duñabeitia en 1957 :

Enfin une exposition au musée retrace l’oeuvre d’Ignacio Zuolaga (1870-1945), quatre des toiles d’un peintre prolifique (dont un portrait de Maurice Barrès devant Tolède), franquiste (voir son portrait du caudillo, enroulé dans le drapeau, sur ce site, vers le milieu).

Almuerzo en el bosque, 1901

Mon père et ma sœur à Paris, 1891

Comtesse de Noailles, 1913

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :