La bonne ville de Sète


A la Pointe courte

Le film d’Agnès Varda en 1955, avec Philippe Noiret (âgé de 25 ans), a rendu le lieu célèbre. D’après les images, il n’a guère changé. C’est la partie de la ville qui donne sur l’étang de Thau, à l’arrivée du Canal du Midi, qui finit sur l’étang, et débouche sur la mer au port de Sète. Il y a toujours les ruelles, les maisons basses, le joyeux désordre, les bateaux des pêcheurs, et le refuge des chats.

Le port et les canaux, plan de Sète au XIXe

La ville est toujours égale à elle-même, des coins décatis, mais un charme fou. Elle est surtout célèbre pour ses canaux, l’eau est partout, et les bateaux de toute sorte alignés sur les quais, on aurait presque envie de relâcher là. En 1971, je faisais de la voile, du dériveur, sur l’étang de Thau, mais je n’avais jamais goûté aux joies du croiseur, du quillard habitable. L’occasion s’est présentée quand un copain avait reçu la garde d’un Écume de mer, à la marina de Sète. On est sorti sans encombre, mais c’est au retour que les choses se sont gâtées, une manœuvre catastrophique, d’un équipage sans aucune expérience, pour reprendre la place à quai, il a fallu se faire tirer, pousser, arrêter, par toutes les bonnes mains disponibles, nous observant avec stupeur.

Une des péniches hollandaises fait 20 m de long, avec 1 m de tirant d’eau, elle déplace 60 tonnes et a un lest de 15 tonnes en béton (!), construite en 1902 comme bateau de charge, elle sert à la plaisance depuis 1965, en mer et sur les canaux, de la Hollande à l’Angleterre et à la France. Depuis 2015 à Sète.

En ville et au Mont Saint-Clair :

La galerie l’Etoile, Claude Cabrol.

Sur un mur de la Pointe courte :

sete (12)

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

2 Réponses to “La bonne ville de Sète”

  1. jcl_hubi Says:

    Une ville simple et plate, la mer partout, chaque rue est un quai…
    C’est exprès que tu tais Brassens ?

    • JB Says:

      Non, je l’adore bien sûr. La photo de l’entrée le rappelle. 🙂
      Voir aussi le post sur le cimetière marin, et Neptune « qui ne se prend jamais vraiment au sérieux » à Sète.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :