Confinement

dans une station de l’Atlantique, mars-avril, passage au printemps.

En anglais, il existe deux mots pour confinement : ‘confinement’ (exactement la même orthographe qu’en français) ou ‘lockdown’.

Très caractéristique de la double origine de la langue anglaise : germanique (avec les invasions des Angles et des Saxons au Ve siècle), et franco-normande (avec l’invasion de Guillaume le conquérant au XIe siècle).

Deux anecdotes à ce sujet : une Anglaise me racontait, il y a longtemps, que dans son pensionnat de jeunes filles comme il faut, au Royaume Uni, dans les années 1960, on apprenait aux élèves à toujours préférer, dans leurs écrits ou expressions orales, les mots d’origine germanique plutôt que latine. Plus anglais, plus authentique, se détacher le plus possible de ces pauvres Français…

L’autre est une discussion avec une Américaine, à propos du français et de l’anglais, qui me disait de façon tout à fait innocente : « En anglais, ce sont surtout les termes scientifiques qui ont une origine latine ».
J’ai bien aimé sa tête quand je lui ai répondu :
« Like ‘table’, for instance? »

Quelques images de ce « lockdown » :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tabarly, Pageot
Kersauson ou Riguidel
Naviguent pas sur des cageots
Ni sur des poubelles

Il navigue pas sur une poubelle, mais il vend son bateau…

Étiquettes : , , , , , , ,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :