Quand l’Atlantique…

se prend pour la Méditerranée.
Un jour de pétole* en juillet dans la baie d’Audierne. La mer est plus bleue que le ciel, et un couple de dauphins se mêle à la fête. Le bateau avançait au moteur à cinq nœuds, et apparemment c’est aussi leur vitesse favorite.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

And then, as though splashing from between the rhythmic chop of two Homeric couplets, a pair of dolphins appeared, diving and blowing, with that little grunt and gasp that all good-sized dolphins give out as they surface, as though to prove they are worried little overworked mammals just like you.

Le mouillage de Sainte Evette, au bout ouest de la baie d’Audierne, très accueillant, sur bouées, un peu trop proches les unes des autres. Navette sympa du port pour aller à terre.

La baie d’Audierne le soir, par Ludwig Cylkow, 1920, musée de Nantes

Souvenir de dauphins en Méditerranée.

* Pétole : terme de voileux, pas un pet de vent, calme plat.

Étiquettes : , , , , ,

Une Réponse to “Quand l’Atlantique…”

  1. Autour de la Bretagne I | Le journal de Joli Rêve Says:

    […] Sur 'Joli Rêve' et 'Thula Thula', et ailleurs… "One always travels ahead of oneself" Proverbe touareg « Quand l’Atlantique… […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :