Archive for the ‘Histoire’ Category

La Sainte Inquisition

23 avril 2020

Ses procès enfreignaient les règles élémentaires de la justice et du bon sens. Les délateurs servaient de témoins ; les enfants déposaient contre leurs parents, et les parents contre leurs enfants ; l’accusé ne pouvait pas communiquer avec ses défenseurs, et ne savait pas qui l’accusait ; la délation était applaudie et l’espionnage considéré comme une vertu. (more…)

Fureur

22 avril 2020

L’expression Furia Francese est née au moment des guerres d’Italie, à l’époque de François Ier (Marignan, 1515, etc.). Mais quand les Français guerroyaient en Europe sans grand résultat, les Portugais acquéraient un empire en Asie, avec une fureur équivalente. Une violence incroyable, propre à l’époque, inimaginable aujourd’hui, le fait en particulier d’un homme, « Le Terrible », Afonso de Albuquerque, bâtisseur du premier empire mondial. Cette « fureur portugaise » est décrite dans le livre de Roger Crowley, Conquerors (2016). Extrait, La prise de Goa, en 1510 :

(more…)

Des navires fantômes sur une mer vide

22 avril 2020

Comment l’histoire, la grande histoire, se joue à peu de choses. Vasco de Gama met trois semaines à l’aller de la côte est-africaine à la côte ouest de l’Inde, mais trois mois au retour, dans des conditions épouvantables. Il part au mauvais moment, à la mauvaise saison, dans l’ignorance du rythme des moussons et des vents favorables, rythme connu pourtant dans toute la région par les marins arabes, perses ou indiens, et qui favorise les traversées de l’océan Indien et les échanges depuis des siècles. Le voyage de Colomb a été une aimable promenade à côté :

(more…)

Rencontre sur l’Inharrime

22 avril 2020

en 1499. Les Portugais avec la flottille de Vasco de Gama ont contourné l’Afrique par le sud, et remontent vers le nord, dans l’océan Indien. Un membre de l’équipage raconte :

(more…)

Le tour des remparts

15 mars 2020

On ne présente pas la Cité, et on n’y va plus guère, trop connue, trop touristique, trop monument national. Et en ces temps de crainte, on pourrait penser qu’elle soit un peu déserte, mais pas du tout, les touristes étrangers sont toujours là, en nombre. Mieux vaut se contenter d’un tour des remparts – entre deux trains – c’est ce qu’il y a de plus impressionnant en plus, depuis que Viollet-le-Duc les a restaurés. Un travail gigantesque entamé sous Napoléon III qui prendra plus d’un demi-siècle, commencé en 1855, il ne s’achève qu’en 1913 !

(more…)

Depuis le Roi-Soleil

10 mars 2020

Sète a une longue histoire, qui remonte à l’Antiquité, mais le port n’existe que depuis le XVIIe siècle et la construction du Canal du Midi, une des plus extraordinaires infrastructures du règne de Louis XIV. Il fallait un débouché aux bateaux arrivant de l’Atlantique, après l’arrivée du canal sur l’étang de Thau, et le port a été construit pour cela. On les doit à Colbert et à Pierre-Paul Riquet.

(more…)

La bonne ville de Sète

10 mars 2020


A la Pointe courte

Le film d’Agnès Varda en 1955, avec Philippe Noiret (âgé de 25 ans), a rendu le lieu célèbre. D’après les images, il n’a guère changé. C’est la partie de la ville qui donne sur l’étang de Thau, à l’arrivée du Canal du Midi, qui finit sur l’étang, et débouche sur la mer au port de Sète. Il y a toujours les ruelles, les maisons basses, le joyeux désordre, les bateaux des pêcheurs, et le refuge des chats.

(more…)

Entre nous

9 mars 2020

‘Entre nous’, par Max Leenhardt, 1884

Très beau site à Sète, le musée Paul Valéry, juste au-dessus du cimetière marin, avec une vraie boutique du musée et un restaurant/cafétéria dans un cadre unique.

(more…)

Navegare necesse est, vivere non est necesse

24 février 2020

Fernando Pessoa, par Almada Negreiros, 1954

Une citation de Pompée le Grand (-106/-48), devenue célèbre au Portugal et au Brésil. Dans la langue de Camões, elle est la suivante : Navegar é preciso, viver não é preciso (Naviguer est nécessaire, vivre n’est pas nécessaire), une phrase énigmatique qui a une longue histoire, mêlant les auteurs anciens et modernes, tels Plutarque, Pétrarque, Fernando Pessoa et finalement Caetano Veloso, chanteur/compositeur brésilien actuel. La ligue hanséatique, ou Hanse, du Moyen Âge et les découvertes portugaises du XVe siècle font aussi partie de cette histoire.

(more…)

Gaztelugatxe

14 février 2020

De la mer, on ne voit rien, qu’un îlot rocheux banal, il faut venir par la terre, là Gaztelugatxe est spectaculaire, avec son escalier de pierre en zigzag et sa chapelle perchée.

(more…)

Débat à Sputniknews

4 novembre 2019

sur la crise de 29.

(more…)

Un conte chinois

1 novembre 2019

Armand David, 1826-1900

Le tigre, le panda et la princesse

(more…)

Quatuor basque

27 octobre 2019

Ascain, Sare, Aïnhoa, Espelette, quatre villages charmants entre l’océan et les Pyrénées. Cette maison est à Ascain, près du pont romain, elle n’a rien de basque évidemment mais tient plutôt des indiens Pueblos du Nouveau Mexique (ou de l’ancien, l’actuel), ou encore des bâtiments du Sahel, mosquées maliennes ou autres. Elle rappelle aussi l’architecture de Gaudi. En fait il s’agit de la demeure d’un personnage d’Hollywood des années 1930, Ferdinand Pinney Earle, qui y a fait venir tout le gratin de l’époque : Marlene Dietrich, Charlie Chaplin, Abel Gance, Louis Jouvet, Mistinguett, Joséphine Baker, Maurice Ravel, Le Corbusier, Edwige Feuillère, etc. En 1940, il quitte la France face à l’avancée allemande, et il fera construire la même maison en plus grand à Malibu.

C’est une curiosité qu’on découvre par hasard en se baladant dans le charmant patelin. Vue du ciel, la maison a une forme de revolver, un pari du propriétaire avec le fameux architecte Frank Lloyd Wright :

(more…)

Jaizkibel

17 octobre 2019

Un modeste sommet des Pyrénées, seulement 543 m, mais le dernier, le plus à l’ouest de la chaîne et donc surplombant la mer, Hondarribia, Hendaye, St Jean de Luz jusqu’à Biarritz, et le massif commençant à l’Est.

(more…)

L’Ethiopie à Abbadia

5 octobre 2019

Repas chez un chef, fresque murale au château d’Abbadia

Le château d’Abbadia, sur les hauteurs de la côte basque, au dessus de la plage d’Hendaye, est dû à Viollet-le-Duc et Edmond Duthoit, sur la commande d’un savant et explorateur du XIXe siècle, Antoine d’Abbadie (1810-1897), d’origine irlandaise et basque.

(more…)