Archive for the ‘Histoire’ Category

Abdolonyme à la Cohue

28 juin 2021

Les envoyés d’Alexandre le Grand remettant les clés de Sidon à Abdolonyme, attribué à Luciano Borzone (1590-1645)

Non, ce n’est pas un anonyme à la Cohue (la Cohue est le nom du musée de Vannes), mais bien Abdolonyme, ou Abdalonyme, un copain d’Alexandre le Grand et roi de Sidon, dont tout le monde a oublié le nom et l’histoire. Quintus Curcius nous la rappelle :

(more…)

Un naïf réaliste

10 juin 2021

Tableau commandé par Charles Rocheteau, patron de la barque Jeune Paulette, suite à une tempête essuyée le 9 mars 1927. Par chance, « elle put, sa grand-voile en lambeaux, rentrer au port dans une mer d’écume. »

Ce sont les marines de Paul-Emile Pajot (1873-1929), marin-pêcheur, peintre à ses heures, et écrivain, auteur d’un journal détaillé entre fin XIXe et début XXe. Ses merveilleux tableaux de navires peuvent être admirés au MASC (Musée de l’abbaye Sainte-Croix), aux Sables d’Olonne. Après des mois de fermeture due au confinement, les musées rouvrent, c’est l’occasion.
Un côté naïf, mais un naïf réaliste du fait de la précision, du détail, et de la véracité des traits pour représenter les navires. Des navires aux noms admirables, des noms d’antan, fleurant bon une époque révolue:

(more…)

Ex Africa semper aliquid novi

21 mai 2021

Conférence Zoom Afrique, UFE Lisbonne,19 mai 2021

A l’occasion de la sortie de ce livre au Portugal, quatre questions sur l’histoire de l’Afrique seront évoquées ici.

La sortie d’Afrique ; l’expansion bantoue ; le Mfecane ; les écarts de développement

(more…)

Au bord des larmes

26 octobre 2020

La Charente à Cognac

Vignettes françaises, dans la moitié sud du pays, au hasard des routes, de La Rochelle à Nice.

(more…)

23 fois l’Atlantique…

23 août 2020

Parti de Brouage, le fondateur de Québec, Samuel de Champlain, a traversé 23 fois l’océan Atlantique. Un record, pour les explorateurs de l’époque, avec un nombre impair de traversées, pour la bonne et simple raison qu’il est mort là-bas, en Amérique, en 1635, à plus de 65 ans, sa date de naissance est incertaine (1567 ?).

Brouage était un port de mer, ensablé ou envasé depuis la fin du XVIIe siècle, et abandonné de ce fait, au profit de Rochefort sur la Charente, un peu plus haut, et surtout La Rochelle. On voit bien sur la carte l’accès à la mer, en face du sud de l’île d’Oléron. La citadelle du XVIe siècle est maintenant un haut lieu touristique, consacré aussi comme ‘un des plus beaux villages de France‘, le tour des remparts est bien sûr un must. (more…)

Une vie dans la guerre

21 juin 2020

Au cours d’une balade sur l’Aubrac, on tombe sur cette plaque en souvenir d’Otto Kühne et ses compagnons allemands.

(more…)

Dans le Tarn

20 juin 2020

Profitant d’un timide déconfinement et des beaux jours de mai, tout le monde sort, c’est le temps des balades, randonnées et pique-niques…

(more…)

La Sainte Inquisition

23 avril 2020

Ses procès enfreignaient les règles élémentaires de la justice et du bon sens. Les délateurs servaient de témoins ; les enfants déposaient contre leurs parents, et les parents contre leurs enfants ; l’accusé ne pouvait pas communiquer avec ses défenseurs, et ne savait pas qui l’accusait ; la délation était applaudie et l’espionnage considéré comme une vertu. (more…)

Fureur

22 avril 2020

L’expression Furia Francese est née au moment des guerres d’Italie, à l’époque de François Ier (Marignan, 1515, etc.). Mais quand les Français guerroyaient en Europe sans grand résultat, les Portugais acquéraient un empire en Asie, avec une fureur équivalente. Une violence incroyable, propre à l’époque, inimaginable aujourd’hui, le fait en particulier d’un homme, « Le Terrible », Afonso de Albuquerque, bâtisseur du premier empire mondial. Cette « fureur portugaise » est décrite dans le livre de Roger Crowley, Conquerors (2016). Extrait, La prise de Goa, en 1510 :

(more…)

Des navires fantômes sur une mer vide

22 avril 2020

Comment l’histoire, la grande histoire, se joue à peu de choses. Vasco de Gama met trois semaines à l’aller de la côte est-africaine à la côte ouest de l’Inde, mais trois mois au retour, dans des conditions épouvantables. Il part au mauvais moment, à la mauvaise saison, dans l’ignorance du rythme des moussons et des vents favorables, rythme connu pourtant dans toute la région par les marins arabes, perses ou indiens, et qui favorise les traversées de l’océan Indien et les échanges depuis des siècles. Le voyage de Colomb a été une aimable promenade à côté :

(more…)

Rencontre sur l’Inharrime

22 avril 2020

en 1499. Les Portugais avec la flottille de Vasco de Gama ont contourné l’Afrique par le sud, et remontent vers le nord, dans l’océan Indien. Un membre de l’équipage raconte :

(more…)

Le tour des remparts

15 mars 2020

On ne présente pas la Cité, et on n’y va plus guère, trop connue, trop touristique, trop monument national. Et en ces temps de crainte, on pourrait penser qu’elle soit un peu déserte, mais pas du tout, les touristes étrangers sont toujours là, en nombre. Mieux vaut se contenter d’un tour des remparts – entre deux trains – c’est ce qu’il y a de plus impressionnant en plus, depuis que Viollet-le-Duc les a restaurés. Un travail gigantesque entamé sous Napoléon III qui prendra plus d’un demi-siècle, commencé en 1855, il ne s’achève qu’en 1913 !

(more…)

Depuis le Roi-Soleil

10 mars 2020

Sète a une longue histoire, qui remonte à l’Antiquité, mais le port n’existe que depuis le XVIIe siècle et la construction du Canal du Midi, une des plus extraordinaires infrastructures du règne de Louis XIV. Il fallait un débouché aux bateaux arrivant de l’Atlantique, après l’arrivée du canal sur l’étang de Thau, et le port a été construit pour cela. On les doit à Colbert et à Pierre-Paul Riquet.

(more…)

La bonne ville de Sète

10 mars 2020


A la Pointe courte

Le film d’Agnès Varda en 1955, avec Philippe Noiret (âgé de 25 ans), a rendu le lieu célèbre. D’après les images, il n’a guère changé. C’est la partie de la ville qui donne sur l’étang de Thau, à l’arrivée du Canal du Midi, qui finit sur l’étang, et débouche sur la mer au port de Sète. Il y a toujours les ruelles, les maisons basses, le joyeux désordre, les bateaux des pêcheurs, et le refuge des chats.

(more…)

Entre nous

9 mars 2020

‘Entre nous’, par Max Leenhardt, 1884

Très beau site à Sète, le musée Paul Valéry, juste au-dessus du cimetière marin, avec une vraie boutique du musée et un restaurant/cafétéria dans un cadre unique.

(more…)