Archive for the ‘Au Moyen Âge’ Category

Entre Causses et Aubrac

16 septembre 2012

Entre les Grands Causses et l’Aubrac, avec La Canourgue au milieu, quelques photos. Situation géographique de l’Aubrac, à cheval sur la Lozère, le Cantal et l’Aveyron.

(more…)

Une belle histoire

10 septembre 2012

comme on aimait qu’on nous en raconte, étant enfants, avec des chevaliers, un page passionné et traître, un adultère, et bien sûr une héroïne sans pareil, Diane de Montrottier, qui finit dans un donjon. Le style est un peu ronflant et n’évite pas les clichés appuyés (Diane reçut son regard comme un éclair déchirant brusquement le triste voile de son morne horizon), mais on a envie de dire, comme Alceste à Oronte, après qu’il lui ait chanté sa ballade (Paris ma grand’ville) :

La rime n’est pas riche, et le style en est vieux :
Mais ne voyez-vous pas, que cela vaut bien mieux
Que ces colifichets, dont le bon sens murmure,
Et que la passion parle là, toute pure ?

Voici en tout cas le récit, tel qu’on le trouve dans le parcours des gorges du Fier 

(more…)

In Trigance

23 mai 2012

Trigance n’a rien d’intrigant, c’est au contraire un de ces villages perchés du Haut Var, tout simple, comme il y en a des dizaines, et qui font toute la richesse et la beauté de la région. Au pied de son château, sur un promontoire, entouré d’un cirque de montagnes magnifique, et à proximité des gorges du Verdon. L’originalité du lieu tient au fait que le château a été rénové et transformé en hôtel de luxe, avec une dizaine de chambres, et une table réputée. Un 23 mai somptueux… On y a rencontré ce soir-là un groupe étonnant, une trentaine de motards en goguette, vacances entre hommes, loin de la famille, faisant leur trip annuel. Mais pas n’importe quels motards, des gens dans la cinquantaine, bien établis dans la vie et leur réussite, médecins et autres professions libérales, venant de St Etienne, attention, pas Lyon, St Etienne, ne pas confondre. Une soirée animée sous la voûte antique du restaurant, rappelant les ripailles qui ont dû commencer là vers le Xe siècle.

(more…)

Lorsque le pélican, lassé d’un long voyage

4 février 2012

Depuis l’Antiquité, le pélican représente le père qui se sacrifie pour ses enfants, allant jusqu’à offrir sa propre chair à ses petits affamés. Au Moyen Âge, il devient un symbole du Christ, qui donne son corps en nourriture  Musset rappelle cet aspect du père nourricier avec son allégorie du pélican, dans La Nuit de mai.

(more…)

Noël en Lozère

30 décembre 2011

En décembre, la région est un peu grise, un peu triste, un peu froide, mais l’avantage est qu’il y a peu de touristes, même à Conques (à côté, en Aveyron), merveille romane, quoique on y trouve son lot de touristes anglais, allemands, hollandais, même brésiliens ce jour-là !

(more…)

Un air de Grèce

11 octobre 2011

La Kasbah des Oudayas à Rabat est la perle de la capitale, ses ruelles bleu et blanc évoquent les Cyclades. Elle date des Almoravides. Euh, des Almoravides ou des Almohades ? On les confond un peu hélas, ayant une faible connaissance de l’histoire du monde musulman. Pour préciser un peu les choses, les Amoravides précèdent les Almohades, les premiers règnent aux XIe et XIIe siècles, sur le Maroc et l’Espagne, les seconds aux XIIe et XIIIe. Les murailles sont superbes, les vues aussi sur la rivière Bouregreg, un fort portugais rappelle la présence incongrue des Européens ici au XVe siècle.

(more…)

Bom bordo

11 octobre 2011

Du fond de l’Océan des étoiles nouvelles

A deux pas de Gibraltar, quelques heures en voiture, le Portugal est là, pour changer un peu de l’Espagne. C’est la province du sud, l’Algarve, avec ses golfs et ses plages, ses ports et son histoire : Faro, Lagos, Sagres.

Bombordo signifie bâbord en portugais, c’est d’ailleurs le mot portugais qui a donné le terme français. Il signifie aussi ‘le bon bord’, parce que les marins portugais qui descendaient les côtes de l’Afrique au XVe siècle avaient la terre à leur gauche, et le grand large à leur droite. La côte, et donc la possibilité de mouillages, d’abris et de vivres, le bon bord par opposition à l’inconnu. Même explication en anglais où bâbord se dit ‘port’. (more…)

Os Painéis de São Vicente

10 octobre 2011

Oeuvre de la Renaissance, les 6 panneaux dits de St Vincent sont dus au peintre Nuno Gonçalves, en pleine époque des explorations portugaises (on voit Henri le navigateur au centre, et dans le détail ci-desssus). L’original est à Lisbonne, mais on en trouve une reproduction commentée à Lagos, soulevant tous les mystères de cette merveille.

(more…)

Le mythe de l’école de Sagres

10 octobre 2011

Navegar é preciso, viver não é preciso*
Fernando Pessoa

(more…)

Tarifa

2 octobre 2011

Un spot de planche, on y vient de loin, les vents soufflent 300 jours par an à plus de 30 noeuds, mais ce jour-là c’était calme. Les deux mers se rejoignent, la Méditerranée d’un côté, l’Atlantique de l’autre, et déjà elles sont différentes.

(more…)

Vikings vs Arabes

22 septembre 2011

Au IXe siècle, c’est le choc, deux civilisations, deux cultures, deux peuples, en pleine ascension l’un et l’autre, se rencontrent, et ce sont des combats épiques, des heurts prodigieux, des affrontements terribles, bien oubliés aujourd’hui. D’un côté les Arabes qui viennent de conquérir un monde, dans une avancée fulgurante, de l’autre les Vikings qui descendent du nord et mettent le feu. Il faut imaginer deux flottes, manoeuvrant à la rame et à la voile, en plein dans le détroit de Gibraltar, encombré de vents violents et de courants imprévisibles, un détroit que les bateaux d’aujourd’hui n’abordent qu’avec mille précautions, deux flottes, celle des drakkars et celle des boutres, qui s’opposent. Les Vikings perdront 40 de leurs 60 navires, mais passeront… On est en l’an 860.

(more…)

Le dernier Abencérage

22 septembre 2011

Chateaubriand commence sa nouvelle ainsi, reprenant l’histoire bien connue :

(more…)

Salobreña

22 septembre 2011


Las casas suben al cielo; son bandadas de palomas que han detenido su vuelo.
Miguel Ruiz del Castillo 

(more…)

L’Alhambra

21 septembre 2011


Dale limosna, mujer, que no hay en la vida nada como la pena de ser ciego en Granada.
Francisco de Icaza 

(more…)

La Alcazaba

20 septembre 2011

L’Alcazaba – de al-Casbah, la forteresse – à Almeria est une enceinte fortifiée formidable qui domine la ville. Ce qui frappe, lorsqu’on la compare à nos châteaux médiévaux, c’est la maîtrise de l’eau qu’avaient atteint les Arabes. Rien de pareil en Europe du Nord à ces cascades, ces escaliers liquides, ces bassins, ces fontaines. Il est vrai que dans des régions arides et brûlantes, la présence de l’eau était plus nécessaire. On se demande aussi comment l’eau coulait, car on est sur une hauteur et en plus il fait sec pendant des mois. Aujourd’hui évidemment, il doit y avoir des pompes, mais à l’époque ?

(more…)