Archive for the ‘Histoires de mer’ Category

Explosion

13 décembre 2017

Vidéo d’une explosion au gaz, sur Yachting Monthly, tout saute à partir de 5′ 40″.

« Le 30 juin 1999, le yawl Nicholson de 55 pieds (17 m), Lord Trenchard, appartenant à l’armée britannique, et utilisé pour l’entraînement et le loisir des hommes et femmes enrôlé.e.s (non, je blague…), a été détruit par une explosion de gaz alors qu’il était à quai, dans le port de Poole. Deux personnes ont été blessées, dont une très gravement. Ce récit de première main de l’accident, par le second, Gavin McLaren, permet de réaliser les risques pour quiconque à un système de cuisine au gaz à bord de son yacht. » Jack Coote et Paul Gelder, Total Loss

(more…)

Maid of Malham

10 novembre 2017

Tableau de Charles Pears, The yacht Maid of Malham by moonlight

Maid of Malham a été dessinée en 1936 par John Illingworth (1903-1980), architecte naval et régatier de haute mer mythique, à l’origine d’une révolution dans la conception des voiliers, ayant donné les monocoques modernes (notamment les voiles d’avant plus grandes, les génois, et des carènes plus fines permettant de mieux remonter au vent). Malcolm Robson raconte sa fin, en novembre 1969. On ne peut qu’être impressionné par la différence entre les conditions de sécurité aujourd’hui et alors, avec les balises de détresse, les téléphones satellites et bien d’autres dispositifs, qui ont complètement transformé les chances de survie.

(more…)

Seamanlike decision

9 novembre 2017

Malcolm et Merrill Robson perdirent deux bateaux à quatre années d’écart, Banba IV et Maid of Malham. Le premier était âgé de près de six décennies, il avait affronté une mer hostile dans les premières semaines de la traversée, mais le mât était près de tomber, et à l’arrivée d’un freighter, le skipper prit une décision de prudence, ‘a seamanlike decision‘.

Banba IV était un cotre de 20 tonneaux dessiné par Fred Shepherd et construit aux chantiers Whitstable Shipping Company en 1911. En 1969, avec mon épouse Merrill, nous quittions Annapolis, Maryland, vers la fin juin, après avoir complètement remis à neuf le bateau : nouveau gréement, nouvelles lignes, écoutes et drisses, nouveau bout-dehors, régulateur d’allure, carénage, voiles renforcées, etc. Rempli jusqu’aux sourcils, fuel, eau, victuailles pour cinq personnes et deux mois, en vue de la traversée directe vers Guernesey, soit 3500 milles.

(more…)

Mal de mer fatal

3 novembre 2017

Odd Times, un cotre à corne (gaff-rigged cutter) de seulement 23 pieds (7 m), a fait naufrage en 1967 dans des circonstances malheureuses. Tout a commencé par un mal de mer persistant. Peter Rose, son propriétaire et skipper l’avait conduit depuis son Essex natal (au nord-est de Londres) dans la mer Egée, puis à travers l’Atlantique vers La Barbade, où il arrive en janvier 1966, les autres Antilles ensuite, et finalement les Etats-Unis le long de la côte Est, jusques dans le Rhode Island, où il passa l’hiver 1966-67. L’été suivant, il le conduisit dans les provinces maritimes du Canada, en Nouvelle Ecosse, d’où il fit route vers St Pierre et Miquelon, avec un ami et équipier, Paul Sheard.

(more…)

Oceanário

25 septembre 2017

L’Oceanarium de Lisbonne est le plus grand d’Europe et le troisième au monde. On disait avant ‘Aquarium’, maintenant c’est Oceanarium, un mot un peu difficile à prononcer pour les Français, sans doute à cause du son ‘an’ de océan. Très bien aménagé et organisé en tout cas, sa visite est un must dans le quartier du Parc des Nations, issu d’une exposition universelle en 1998.

(more…)

Ré en août

10 août 2017

Qu’est-ce qu’on deviendrait si on n’avait pas l’île de Ré au mois d’août? Et surtout les Portes, le Fier d’Ars et Trousse-Chemise. I wonder…

(more…)

Une mort lente

7 novembre 2016

porte_conteneurs

Les quinze derniers jours, en janvier 2014, la fatigue d’Alvarenga et sa sous-alimentation sont telles qu’il est au bord de l’agonie, et sans l’arrivée proche aux Marshall – qu’il aurait pu tout aussi bien rater – avec devant lui les Philippines à 4000 milles, ou l’Indonésie à 3000, il serait mort rapidement :

(more…)

The moon his calendar

2 novembre 2016

pacifique

Lu enfin le bouquin, merci Claire et Laurent ! L’histoire de Salvador Alvarenga, pris dans une tempête qui désempare son embarcation de pêche devant les côtes du Mexique, et qui va survivre un an et trois mois à la dérive, en traversant le Pacifique.

On the one year anniversary of his journey adrift, the moon was full and José Salvador Alvarenga became the first person in history known to have survived an entire year in a small boat lost at sea.

(more…)

Difficile de remercier quelqu’un qui vous a sauvé la vie

30 octobre 2016

orques

Jérôme Poncet est entré dans la légende de la voile, aux côtés des Moitessier et Tabarly, quand avec son Damien il fait le tour du monde entre 1969 et 1973, via le Spitzberg, le Groenland, l’Amazone, l’Antarctique et le Pacifique, avec son ami Gérard Janichon. Poncet passait ses vacances à l’île de Ré, lieu de ses premiers bords. Enfants, nous avons joué ensemble sur les plages de Trousse Chemise. Les deux familles campaient sur un terrain des Sadoc, au milieu des pins, au dessus du Fier. Un incident avait marqué cette époque, une famille était patriote/conservatrice, l’autre sympathisante communiste, c’était en juillet 1954, Pierre Mendès-France était à la tête du gouvernement et venait de négocier les accords de Genève qui entérinaient la perte de l’Indochine pour la France, et la fin de la guerre, après la défaite de Diện Biên Phủ en mai. Consternation dans la famille de droite, joie dans la famille de gauche. Ambiance glaciale lors de l’apéritif du soir, au dessus de la plage.

(more…)

De La Barbade aux Grenadines, en annexe

18 octobre 2016

Peter Tangvald convoyait seul son cotre bermudien de 32 pieds, Dorothea, de Guyane française en Floride, en mars 1967, avec une escale prévue à Charlotte Amalie dans les îles Vierges américaines. Construisant un nouveau bateau, il voulait vendre celui-là, et les possibilités étaient évidemment plus grandes à Fort Lauderdale qu’à Cayenne. Mais les événements en décidèrent autrement, sa traversée s’arrêta à 40 milles au sud de la Barbade. Il raconte lui-même l’histoire.

(more…)

Dans l’œil du cyclone

16 octobre 2016

isabel

L’histoire s’est passée en 1980, un ketch bermudien de 48 pieds (14-15m), Island Princess, a été perdu en mer entre Cuba et la Jamaïque en août, pris dans le cyclone Allen, un des plus violents jamais vus (cat. 5), avec des vents dépassant 150 nœuds (300 km/h). Les quatre hommes de l’équipage s’en sont sortis, grâce au radeau de sauvetage et à un cargo norvégien. Bob Payne, du magazine Sail, a recueilli leur témoignage et reconstitué les événements. A un moment, le radeau s’est retrouvé dans l’œil du cyclone, sans vent, au calme, dans le silence, avant d’être repris par les éléments déchaînés.

(more…)

Le bateau ouvert

13 décembre 2013

The Open Boat est une nouvelle de Stephen Crane, qui rappelle un peu le Récit d’un naufragé de Garcia Marquez, tiré aussi d’un fait réel. Ici il s’agit du naufrage arrivé à l’auteur lui-même en 1897, au large du Ponce de Leon inlet,  et l’odyssée des quatre rescapés pour atteindre la côte dans une barque de 3 m.  Le phare leur a permis de se guider. L’un d’eux s’est noyé à l’arrivée dans les déferlantes.
Stephen Crane est surtout connu pour un autre livre, The Red Badge of Courage, sur la guerre de Sécession, qu’il n’a pourtant pas vécue, il est né en 1871, et meurt très jeune (à 28 ans) de la tuberculose, trois ans après cette aventure.

Au Seuil 

(more…)

Barbe Noire

20 novembre 2013

Les Outer Banks en Caroline du Nord sont un système de cordons littoraux qui séparent l’Atlantique de vastes baies intérieures, les sounds. Ils sont connus pour le premier vol des frères Wright en 1903, les exploits et la fin du pirate Blackbeard, alias Edward Teach, et le cap Hatteras, fameux pour ses tempêtes et ses naufrages. Des plages à plus finir, des graus* délicats et des plans d’eau superbes, mais peu profonds.

(more…)

Cuirassés, destroyers, croiseurs, corvettes, frégates…

16 novembre 2013

On s’y perd dans tous ces types de navires de guerre. Avant, pour y voir clair, on prenait une encyclopédie ou un dictionnaire, et sur la page avec de jolis dessins, on essayait de comprendre les différences. Aujourd’hui, on va sur Internet, et en quelques secondes Wikipédia ou un autre site vous donnent les réponses.

(more…)

Histoires de phares

26 août 2013

isles_of_shoals_nh (16)

A tout seigneur, tout honneur. Augustin Fresnel, un enfant de la République, né quatre ans avant elle, en 1788, mort hélas trop jeune, à 39 ans, en 1827, de la tuberculose. Entretemps ses travaux auront été à l’origine de toutes les lentilles de phares à travers le monde, les fameuses lentilles Fresnel, et bien sûr jusqu’ici, en Nouvelle Angleterre. Elles sont toujours en service. Il est le cousin du grand Prosper Mérimée, l’auteur de Colomba et du magnifique roman sur les guerres de religion, Chroniques du règne de Charles IX (le titre est beau, mais trompeur, c’est un roman d’action, pas des ‘chroniques’). Quand il y a un génie dans une famille, pas difficile de chercher bien loin pour en trouver un autre, il y a des dynasties, comme ça…

(more…)