Archive for the ‘Îles’ Category

Images de Groix

20 juillet 2021

Elles parlent d’elles-mêmes, l’île est un trésor de charme.

(more…)

Îles de Vendée

26 juin 2021

Vieux Château de l’île d’Yeu

Le château de l’époque de la guerre de Cent ans, à l’île d’Yeu, est un véritable choc. Construit sur un promontoire, entouré par la mer, c’est lui qui aurait inspiré Hergé pour son Île noire. On est abasourdi de voir que dans un siècle de guerres, d’épidémies monstrueuses et de famines, ces hommes aient construit un pareil ensemble monumental, en plus sur une île minuscule et éloignée du continent. On a du mal à comprendre l’intérêt stratégique et l’effort surhumain qu’il implique.

(more…)

On prend le large

28 octobre 2020

Pas moi, non, mais les coureurs du Vendée Globe, annoncés ici par « le jardinier de la plage » des Sables d’Olonne.
Début d’un roman célèbre, traduit par Jean Giono :

(more…)

Tableaux de Ré

20 août 2020

La vue sur l’entrée du Fier depuis la maison, par Raymond Enard*

Quelques toiles trouvées dans le coin, à droite et à gauche, surtout dans la maison de René et Francine Sadoc, la maison dominant La Patache, merci à eux, et à leurs enfants et petits-enfants.
Souvenirs, souvenirs, nostalgie, saudade.. (more…)

Thula Thula au Fier

19 août 2020

Retour au Fier d’Ars, mais cette fois-ci en bateau. Mouillage deux jours dans la fosse du Fier, 3-4 m d’eau à marée basse, mais risque de dérapage avec la renverse de marée, et le courant fort du Fier. Mieux vaut aller au port d’Ars-en-Ré, marina à seuil à l’entrée du chenal. Praticable seulement autour de la marée haute. Puis séjour une semaine à La Patache, maison Sadoc au bout de la Route du Fier, Les Portes. Plus belle vue de l’île.

On voit sur la carte ci-dessous l’étroitesse du chenal qui mène à Ars, depuis l’entrée sous le banc du Bûcheron, chenal qui devient de plus en plus étroit au fur et à mesure qu’on va vers le port de la petite ville.

(more…)

Vers La Rochelle

19 août 2020

Du Pays basque aux îles de Charente et de Saintonge, soit de la frontière espagnole sur la Bidassoa (Hendaye, Fuentarrabia) à La Rochelle, fin juillet 2020.
Itinéraire interactif.

(more…)

We hated every minute of it!

11 mai 2020

Sur le banc du Bûcheron

David Lodge se met à la voile. Sur un Mirror ! Échec…

(more…)

Gaztelugatxe

14 février 2020

De la mer, on ne voit rien, qu’un îlot rocheux banal, il faut venir par la terre, là Gaztelugatxe est spectaculaire, avec son escalier de pierre en zigzag et sa chapelle perchée.

(more…)

Illas Atlánticas

8 mai 2019

de Galice. Elles comprennent les îles Cíes, Ons, Sálvora et Cortegada. C’est un parc national, on passe devant en longeant les rias, elles abritent de la grande houle. Il faut un permis (obtenu facilement sur internet, et gratuit), pour y mouiller ou débarquer. Plage la plus belle du monde, encore ?
Et dans les rias (des golfes ou baies profonds et découpés), on navigue comme sur un lac, un vrai bonheur, après l’océan.

(more…)

Momentous

21 avril 2019

La Pinta dans le port de Baiona

Ce n’est pas rien d’entrer par la mer à Baiona, en Galice, car c’est là qu’est arrivée il y a plus de 500 ans la première caravelle venue des Antilles, la Pinta de l’escadre de Christophe Colomb, commandée par Martín Pinzón, le premier mars 1493, trois jours avant Colomb sur la Niña, à Lisbonne. La Santa Maria a été perdue sur la côte nord d’Hispanolia (Haïti aujourd’hui) lors de ce premier voyage.
Baiona est ainsi la première ville d’Europe à avoir appris la grande nouvelle : il y a des terres de l’autre côté de l’océan, un Nouveau Monde (qu’on prend encore pour l’Asie à l’époque, on ne se doute pas qu’il y a encore la moitié du globe à traverser pour l’atteindre, tout l’océan Pacifique, plus un nouveau continent, celui qui recevra son nom quelques années plus tard, l’Amérique). C’est un tournant dans l’histoire de l’humanité, un moment historique, un événement capital, a momentous* event.

(more…)

Forts portugais

7 avril 2019

Les Portugais ont construit des forts partout, au Maroc, en Afrique noire (sur toutes les côtes du continent), en Asie, en Amérique, et bien sûr chez eux, ici à Vila do Conde, au nord de Porto. Un de ceux qui nous avait marqués était sur une plage, dans une île perdue près de Paranagua au Brésil, Ilha do Mel, dans un cadre somptueux :

(more…)

Ilhas Berlengas

11 mars 2019

Pas de bon mouillage aux Berlengas, même sur l’île principale, mieux vaut prendre le gros zodiac qui fait la visite et laisser le bateau au port de Peniche. La houle est forte ici – ce n’est pas pour rien que tous les surfeurs du monde viennent sur cette côte – et c’est un véritable roller-coaster que la traversée de six milles, l’embarcation monte sur les vagues, tape dans les creux, tout le monde hurle et le pilote s’en donne à cœur joie pour effrayer les touristes. L’île est superbe, des vues magnifiques sur la mer et les criques, et un fort spectaculaire du XVIIe siècle. L’endroit est fréquenté depuis les Phéniciens et les Romains, et pendant longtemps par les pirates berbères de Salé.

(more…)

Dans les ‘îles’ de Porto

15 février 2019

Les ilhas de Porto sont situées dans les quartiers populaires, ouvriers, ce sont des impasses étroites où les maisons se touchent, collées à des murs proches, logements très exigus mais propres et pleins de fleurs et de plantes, avec parfois des vues sur le Douro et ses ponts. On est loin des favelas de Rio, caractérisées par un chaos indescriptible, là dans les îles on ne peut pas dire que « Tout n’est qu’ordre et beauté, etc. », mais comparées aux bidonvilles cariocas, peut-être que oui après tout.
En tout cas, elles ont ouvert une nouvelle forme de tourisme, merci à notre guide franco-portugais hors pair, Ricardo, et à Loïc qui l’a trouvé. Infographie sur leur histoire.
De ces quartiers pauvres, et du reste du pays, surtout au nord, sont partis les contingents de travailleurs portugais vers la France, dans les années 1960. Ils y ont trouvé les vrais bidonvilles. Le photographe haïtien Gérald Bloncourt, disparu récemment, a retracé leur odyssée.

(more…)

Les Açores en janvier

30 janvier 2019

Après les fêtes à Montréal, retour aux Açores, à Furnas, dans l’île de São Miguel. Le lieu est volcanique, célèbre pour ses eaux chaudes naturelles venues du sous-sol, à 60°. L’hôtel spa Boutique doit les refroidir pour alimenter ses deux piscines, extérieure et intérieure. Le bain est comparable à votre bain dans la baignoire, mais à la taille d’une piscine municipale ! De plus, dans un magnifique jardin botanique, la ville possède un immense bassin ouvert à tous, dans une eau également merveilleusement chaude, quoique marron, à la différence de celle, filtrée, de l’hôtel. Une expérience peu commune, paradisiaque même, dans une île par ailleurs magnifique, montagne, verdure, plantations de thé, lacs spectaculaires dans d’immenses caldeiras.

(more…)

Les Mutins sont mutins

10 novembre 2018

Ils sont mutins les Mutins, ces habitants d’un DOM imaginaire des Caraïbes, mutins dans les deux sens du terme. Révoltés d’abord, rebelles, insoumis, puisque le roman nous replace dans la grande grève et les émeutes de 2009 aux Antilles, à l’époque du président Sakko, contre la ‘pwofitasyon’, autrement dit l’exploitation outrancière dont les habitants se sentent victimes, levés à la fois contre les patrons locaux et l’Etat français employeur. Mais mutins aussi dans l’autre sens, espiègles, taquins, malicieux, badins, notamment au plan des mœurs, et surtout sexuelles, galipettes, cabrioles et culbutes, dont le livre nous fait part le plus crûment et innocemment du monde.

(more…)