Archive for the ‘Île de Ré’ Category

Le Cazavant

7 août 2016
re_2016 (317)

Cazavant dans le port d’Ars, juillet 2016

C’est un dériveur très lourd, en bois, avec une dérive en fonte, construit à Ars-en-Ré depuis les années 1930, et qui a fait les beaux jours du Fier après la guerre, adopté par l’école de voile d’Ars, à une époque où les 420 et autres bateaux modernes en plastique n’existaient pas. Le Cazavant a une harmonie de ligne absolument unique, quelque chose de parfait, un peu comme le nombre d’or dans ses proportions cher à Léonard de Vinci. Sous voile, dans le Fier, c’est un régal, on apprend le plaisir de faire du près, d’être sur la crête, entre la dévente au lof et la perte de vitesse si on abat trop, en maniant la barre d’un doigt, un bateau pesant près d’une demi-tonne qui, par la magie de l’équilibre entre l’eau et le vent, peut être conduit par un enfant. Quand on expérimente ça, le virus de la voile ne vous quitte plus, pour toute la vie. Merci à M. Gaston Cazavant, un véritable artiste, un artisan de génie.

(more…)

Symphonie en roses (trémières)

7 août 2016

Hollyhocks in English. Mais elles appartiennent bien pour nous à cette région insulaire de Charente, baignée dans l’Atlantique, elles sont partout!

(more…)

Retour au Fier

6 août 2016
re_2016 (392)

Banc du Bûcheron

Après six ans, il fallait bien y revenir, et on ne s’en lasse pas. Ni de l’île, ni des Portes, ni d’Ars, ni de Trousse-Chemise, ni du Banc du Bûcheron, ni surtout du Fier, ce petit fjord (le nom tire de là son origine, après les visites répétées des Vikings vers le IXe siècle), de ses huîtres, coques et palourdes à marée basse, et de son courant au bord de la plage, tout le temps (best swim ever).

fier_d_ars

Île de Ré, partie Ouest, pistes cyclables autour du Fier (en vert), entre Ars, St Clément, Les Portes et Loix

(more…)

Tangier Island

21 juillet 2013

tangier_island_chesapeake_bay (29)

Perdue vers le sud de la baie de Chesapeake (c’est « le secret le mieux gardé des touristes et plaisanciers », deux ou trois bateaux tiennent sur la marina sommaire), l’île est couverte de baraques de pêcheurs, sur l’eau, avec un tout petit centre de boutiques et restaurants, et offre des balades en vélo vers les marais et les plages. Des paysages rappelant furieusement une autre île bien connue… Voir carte ici.

(more…)

St Marys

3 juin 2013

Première escale en Géorgie, après des mois en Floride, dans la petite ville de St Marys, une des meilleures surprises du waterway, bien qu’on soit un peu à l’écart, il faut remonter quelques méandres de la rivière du même nom pour y arriver. C’est très calme, un ponton municipal gratuit, devant un parc agréable, et des restaurants sympas. Tout proche du parc national de Cumberland island et de Fernandina Beach (mais loin de ses usines), tout proche aussi de la base de sous-marins. Il y a même un musée des sous-marins. Le coin se présente ainsi : 

(more…)

Le Norton

14 décembre 2012


Ruby Green singing, par James Chapin (1887-1975), Ruby is not merely singing, she is praying … It is this ability of Chapin, perhaps, to portray the genuinely spiritual that has kept this portrait a favorite of all who have seen it.

Grand musée à West Palm Beach. Précisons que West Palm Beach et Palm Beach forment la même agglomération, Palm Beach est entre la mer et le waterway, West Palm Beach comme son nom l’indique au bord du waterway, côté ouest. La première est plus ‘seclusive’, l’épitome du chic et du luxe, le domaine des megariches, West Palm Beach est plus vaste, plus conforme à une ville américaine moyenne, mais pas mal quand même selon n’importe quel critère. ‘City Place‘ par exemple, une innovation architecturale urbaine, lieu de sortie et de plaisirs divers, est très impressionnant.  Le Norton Museum of Art est à proximité. Selim le décrit très bien ici.

(more…)

Stand up paddle

26 juin 2012

Découvert le nouveau sport à la mode à Fort Lauderdale et sur le waterway, le SUP. Même les plus grands champions s’y adonnent, sur la Seine en plus ! Dans cette Venise moderne, cette Venise à la puissance mille qu’est Fort Lauderdale, on le voit pratiqué partout. Mais il semble que ce soit plus un moyen de déplacement de la jeunesse dorée du coin, pour aller voir les copains d’une villa de rêve à l’autre. Et dire qu’on a jeté la vieille planche massive à l’île de Ré, tout à fait adaptée pour ce nouveau loisir, devant le rétrécissement et l’allègement constants de ces joujoux ! Éternel retour des tendances. Ah, aller en Fier en stand up paddle…

(more…)

Une Île de Ré tropicale

30 avril 2012

Plutôt plate comme elle, longue comme elle, affectée aussi de bancs de sable et de courants de marées, parcourue par une seule route également, un phare au bout, ça ressemble à l’île de Ré, mais ce n’est pas l’île de Ré. C »est Long Island, les cocotiers ont remplacé les pins, il y a des coraux, des blue holes, et franchement, les villages ne sont pas à la hauteur, rien qui ressemble à la splendeur de St Martin-de-Ré, ou au charme des Portes ou de La Flotte. Même si les églises ont une simplicité de bon aloi, qui vaut bien l’architecture rhétaise. Pour les restaurants, Chez Pierre, dans un admirable décor et une ambiance raffinée, fait oublier Le Chat botté. Pierre est un Québécois chaleureux qui a construit là un ensemble de bungalows soignés avec restaurant haut de gamme, bien loin des frimas de son Montréal natal.

(more…)

Rouge et bleu

8 janvier 2012

Avec un peu de blanc, lorsque les vagues se fracassent sur la roche.

Combien d’accents à « Estérel », un, deux, trois, aucun ? Grave question. La plupart des sites, affiches, publicités ou guides en mettent un. En fait il n’y en a pas, on doit écrire Esterel, sans aucun accent, aigu ou grave. Dixit le Robert, suivi par Wikipedia.

(more…)

Vikings vs Arabes

22 septembre 2011

Au IXe siècle, c’est le choc, deux civilisations, deux cultures, deux peuples, en pleine ascension l’un et l’autre, se rencontrent, et ce sont des combats épiques, des heurts prodigieux, des affrontements terribles, bien oubliés aujourd’hui. D’un côté les Arabes qui viennent de conquérir un monde, dans une avancée fulgurante, de l’autre les Vikings qui descendent du nord et mettent le feu. Il faut imaginer deux flottes, manoeuvrant à la rame et à la voile, en plein dans le détroit de Gibraltar, encombré de vents violents et de courants imprévisibles, un détroit que les bateaux d’aujourd’hui n’abordent qu’avec mille précautions, deux flottes, celle des drakkars et celle des boutres, qui s’opposent. Les Vikings perdront 40 de leurs 60 navires, mais passeront… On est en l’an 860.

(more…)

Tabarca

15 septembre 2011

Il ne s’agit pas du Tabarka plus connu en Tunisie, mais d’une petite île plate, au large d’Alicante, ancien repaire de pirates. Une des meilleures étapes de notre virée avec M et N, à couple avec un bateau de service (chargé des ordures !) du port. Le village est plein de charme, avec ses rues blanches, ses fortifications à la St Martin de Ré, et sa très belle église qu’on voit de partout. Le soir tard, un voilier de jeunes Espagnols vient à côté de nous, un peu folklos, on revit nos premières armes en croiseur 

(more…)

Tatave

5 août 2010

Combien de fois je l’ai vu descendre le chenal d’Ars pour aller au Fier, à Trousse Chemise, assurer la sécurité pour la SNSM, regarder d’un oeil paternel les écoles de voile du CNAR, sur leurs Cazavants. C’était un mythe vivant à Ré dans les années 1960 et 1970, marin et aquarelliste, il s’identifiait à l’île et au Fier.

(more…)

Souvenirs, souvenirs

26 juillet 2010

(more…)

Dans sa maison un grand cerf

25 juillet 2010

Il n’y a pas que la mer dans la vie, ni la Méditerranée, ni à méditer à Ré.
A 150 km au sud-est de La Rochelle, en suivant des routes de plus en plus petites, on tombe sur cet endroit magnifique, à la fois chambre d’hôtes, ancienne ferme charentaise, relais de chasseurs et parc animalier. C’est en Saintonge, au fin fond de la Charente, le Domaine de Boismorand. Son propriétaire, Xavier Benoît Du Rey, est un grand chasseur devant l’éternel, surtout en Afrique. Les amateurs viennent ici du monde entier, notamment pour tirer le gibier à l’arc. Mais on peut aussi simplement aller observer les animaux dans le parc, la balade est superbe, entre bois, étangs, prairies et miradors.

Dans Le Point.

(more…)

Dans le Fier

20 juillet 2010


A la pêche aux moules, je ne veux plus aller, Maman. Ni à la pêche aux couteaux, aux palourdes, aux pétoncles, aux huîtres, aux coques, etc. Toutes ces richesses inépuisables de la côte atlantique. Le Fier d’Ars : 

(more…)