Archive for the ‘Italie’ Category

L’enfant du régiment

8 novembre 2013

Une rencontre entre la peinture et la musique, qui passe par l’Italie, l’Angleterre et la France. John Everett Millais a peint cette toile, inspiré par l’opéra de Donizetti, La fille du régiment, écrit en français à Paris et créé en 1840. L’action se déroule pendant les guerres de la Révolution et de l’Empire, au début du siècle, une histoire d’enfant illégitime, entre une marquise autrichienne et un officier de la Grande Armée, et après la mort de son père dans une bataille, élevée par le régiment, comme le titre l’indique.

(more…)

Tengo famiglia

12 décembre 2012

Adieux de Nick : Please, understand it’s something I have to do, OK?

FRANK: The very day I turned fourteen, my father put me on a boat. In my pocket he stuffed 200 liras and the address of a cousin in a place called Hoboken, New Jersey. The only advice my father gave me – Tengo famiglia. If you just said that in English, it would be I support a family. But in Italian, it means more, much more – « I’m a man, I’m doing well for my woman and my children. I have a reason for being alive. »

NICK: Tengo famiglia.

FRANK: I arrived to learn that my cousin had left Hoboken for a faraway land called Brooklyn. So for six weeks, I lived underneath a pier off the Hudson river – every minute and every day trying to figure out a way to earn enough money to get back home.

(more…)

Split-Miami

25 juin 2012

(more…)

La grande mer

13 janvier 2012

L’histoire de la Méditerranée, par David Abulafia, The Great Sea: A Human History of The Mediterranean, Allen Lane, 2011, sur Amazon

(more…)

Passer un cap

11 octobre 2011

Il y en a des caps à passer de là à là !   Petite sélection…

(more…)

Optimists

10 octobre 2011

En Croatie, en Italie, en Espagne, au Portugal, au Maroc, aux Îles Vierges, partout, des Optimists. Il y en a même en modèle réduit au ship de S’Arenal, à Majorque  Ah, les régates à Dakar et à Hyères ! Souvenirs, souvenirs…

(more…)

Sardaigne-Baléares

21 août 2011

Calme plat pendant les deux jours de traversée de Portoscuso en Sardaigne au cap Salinas à Majorque, 260 milles, 44h, presque tout au moteur, seulement un peu d’air pour rejoindre à la fin la marina de S’Arenal, dans la baie de Palma. Et aussi, au départ, le reste du coup de vent en Sardaigne, vite tombé avec la nuit. La mer agitée au début s’aplanit progressivement pendant la traversée.

(more…)

Sud-Ouest Sardaigne

21 août 2011

De Cagliari à Portoscuso, le tour de la pointe sud-ouest de l’île, en images 

(more…)

Gelaterias

19 août 2011

Pourquoi cette supériorité manifeste des glaces italiennes ? Il y a la saveur bien sûr, mais pas seulement, le décor raffiné, la recherche esthétique dans les gelaterias, le cadre accueillant, les jolies boutiques, les espaces prévus pour la détente, tout ça joue pour beaucoup. Le moindre bled italien a un glacier de qualité, à la différence de nos tristes kiosques et devantures minables qui distribuent la plupart des glaces en France, des glaces insipides souvent. En outre elles sont moins cher en Italie, dans les un euro vingt, un euro cinquante, à la différence des prix du double ou du triple en Espagne ou chez nous. (more…)

Calasetta

19 août 2011

Il n’y a pas que les villes américaines qui suivent un plan en damier, c’est le cas de nombreux schémas d’urbanisme élaborés à la même époque que le Washington de L’enfant, au XVIIIe siècle, comme à Calasetta. Le temps est à la modernité, foin de ces villes sombres et tortueuses issues du Moyen Âge, avec des plans compliqués et des rues étroites, on veut de l’ordre, de la clarté, de la rationalité. Calasetta, une bourgade perdue du Sud-Sardaigne, a été bâtie ainsi en 1770 par Charles Emmanuel III de Savoie, roi de Sardaigne, pour recueillir des Italiens de Gênes établis en Tunisie depuis des siècles. Si bien que dans ce petit port sur une île reliée elle-même à la grande île , on continue à parler un dialecte ligurien et à manger du couscous ! A noter que l’isthme qui relie San Antioco au mini-continent qu’est ici la Sardaigne a été construit par les Phéniciens il y a trois mille ans et sert toujours aujourd’hui…

(more…)

L’écriture

16 août 2011

On vit arriver des gens de Phénicie, de ces marins rapaces qui, dans leurs noirs vaisseaux, ont mille camelotes.
Homère (Odyssée)

(more…)

Cagliari

13 août 2011

Escale à la Piccola Marina à Cagliari, personnel très gentil et helpful, mais un peu à l’écart, plage très animée. Plus près du centre, la Marina del Sole, une marina style hippies voileux, pas cher et très sympa  Rencontre et soirée extraordinaires avec Hughes de Turckheim, spécialiste de la vitesse pure à la voile sur foils, et son bateau pilote de Cherbourg, datant des années 1920 et retapé. A navigué avec Hughes dans tous les coins du globe, aventures de mer sans fin, on passerait la nuit… 

(more…)

Sicile-Sardaigne

13 août 2011

De l’extrémité nord-ouest de la Sicile, le cap et le village de San Vito (mouillage et port), jusqu’au bout sud-est de la Sardaigne, le cap Carbonara, 158 milles nautiques, 27 heures de mer. Un long bord de travers, avec 15 noeuds de vent, le bateau marche à 7 noeuds, tout va bien. Ensuite en fin d’après-midi, orages et pluie battante. Calme la nuit, sans Lune, vent dans le nez les cinq dernières heures à l’arrivée le matin, puis coup de vent au mouillage en Sardaigne dans la première baie après le cap, 30-40 noeuds, départ en catastrophe pour la marina à côté. Très joli coin, aire maritime protégéeVillasimius, le village à distance, où on peut aller en taxi-triporteur, est super agréable, gelateria cinq étoiles !

(more…)

Les Normands

10 août 2011

Il a suffi d’un siècle et demi pour que les Vikings, des brutes barbares installées en vallée de Seine vers 910 AD, deviennent les créateurs d’une telle beauté, la chapelle palatine dans le Palais des Normands de Palerme. Au XIe siècle, ils conquièrent l’Angleterre et l’Italie du Sud Guy de Maupassant, là encore, parle mieux que quiconque de la Chapelle du Palais, qui vaut largement ses soeurs, la Sainte Chapelle à Paris et la Chapelle Sixtine à Rome.

(more…)

Les morts

2 août 2011

Visite éclair de Palerme, la mal famée, en une matinée. Le taxi a fait office de guide et de gardien de chien pendant le tour  La capitale de la Sicile possède au moins deux trésors, les Catacombes du monastère des Capucins, un dépôt de cadavres momifiés hallucinant, et la Cappella Palatina, laissée par les Normands au XIIe siècle et restée dans un état parfait.

(more…)