Archive for the ‘Italie’ Category

L’écriture

16 août 2011

On vit arriver des gens de Phénicie, de ces marins rapaces qui, dans leurs noirs vaisseaux, ont mille camelotes.
Homère (Odyssée)

(more…)

Cagliari

13 août 2011

Escale à la Piccola Marina à Cagliari, personnel très gentil et helpful, mais un peu à l’écart, plage très animée. Plus près du centre, la Marina del Sole, une marina style hippies voileux, pas cher et très sympa  Rencontre et soirée extraordinaires avec Hughes de Turckheim, spécialiste de la vitesse pure à la voile sur foils, et son bateau pilote de Cherbourg, datant des années 1920 et retapé. A navigué avec Hughes dans tous les coins du globe, aventures de mer sans fin, on passerait la nuit… 

(more…)

Sicile-Sardaigne

13 août 2011

De l’extrémité nord-ouest de la Sicile, le cap et le village de San Vito (mouillage et port), jusqu’au bout sud-est de la Sardaigne, le cap Carbonara, 158 milles nautiques, 27 heures de mer. Un long bord de travers, avec 15 noeuds de vent, le bateau marche à 7 noeuds, tout va bien. Ensuite en fin d’après-midi, orages et pluie battante. Calme la nuit, sans Lune, vent dans le nez les cinq dernières heures à l’arrivée le matin, puis coup de vent au mouillage en Sardaigne dans la première baie après le cap, 30-40 noeuds, départ en catastrophe pour la marina à côté. Très joli coin, aire maritime protégéeVillasimius, le village à distance, où on peut aller en taxi-triporteur, est super agréable, gelateria cinq étoiles !

(more…)

Les Normands

10 août 2011

Il a suffi d’un siècle et demi pour que les Vikings, des brutes barbares installées en vallée de Seine vers 910 AD, deviennent les créateurs d’une telle beauté, la chapelle palatine dans le Palais des Normands de Palerme. Au XIe siècle, ils conquièrent l’Angleterre et l’Italie du Sud Guy de Maupassant, là encore, parle mieux que quiconque de la Chapelle du Palais, qui vaut largement ses soeurs, la Sainte Chapelle à Paris et la Chapelle Sixtine à Rome.

(more…)

Les morts

2 août 2011

Visite éclair de Palerme, la mal famée, en une matinée. Le taxi a fait office de guide et de gardien de chien pendant le tour  La capitale de la Sicile possède au moins deux trésors, les Catacombes du monastère des Capucins, un dépôt de cadavres momifiés hallucinant, et la Cappella Palatina, laissée par les Normands au XIIe siècle et restée dans un état parfait.

(more…)

Martinis at six, dear?

1 août 2011

Un hôtel style nouille des années 1900, somptueusement rénové par la chaîne Hilton. Il est juste au-dessus de la marina de Palerme, trop tentant pour ne pas contempler la baie autour d’un apéritif, le soir à l’arrivée. Le décor est magnifique, le site sur le golfe de Palerme grandiose, un des dix plus beaux hôtels du monde selon la description (The Grand Hotel Villa Igiea is considered one between the more beautiful ten hotels in the world), mais les mots les plus évocateurs nous viennent là encore du guide de Rod Heikell. Rien à dire, il a une plume !

(more…)

Sur l’eau (3)

1 août 2011

Le temps passe différemment sur l’eau, les heures s’écoulent, interminables, et puis tout d’un coup, on est arrivé… Pour faire 158 milles nautiques, soit environ 300 km, on met 27 heures, alors qu’on aurait mis moins de trois heures en voiture. Il faut voir le bateau comme un lieu de vie, ce que n’est pas la voiture ou le train, pas toujours facile quand ça bouge dans tous les sens ou qu’on prend de la mer dans la figure, mais c’est la seule solution. La voile est une longue patience, selon la formule consacrée ; le moyen le plus cher, le plus lent et le plus inconfortable pour aller d’un point A à un point B, selon une autre. Pourquoi tant de gens s’y adonnent alors, mystère… Peut-être parce qu’il y a des moments, rares il est vrai, où poussés en silence sur une mer lisse, vous avez l’impression de voler, de planer, de vibrer lentement avec le bateau. Et puis aussi les bords de près, quand on suit la ligne de crête du meilleur cap, c’est un jeu et un plaisir dont on ne se lasse pas.

(more…)

Sous le volcan

31 juillet 2011


Vulcano a peu changé depuis trente ans, le mouillage est toujours au-dessous du volcan. L’île est juste un peu plus étoffée en boutiques et en restaus, mais la nature est là, imposante. Le roman de Malcom Lowry sur le Mexique, Under the Volcano, a donné lieu en France il y a une dizaine d’années à une nouvelle traduction. Sa grande originalité semble avoir été l’abandon du titre traditionnel, Au-dessous du volcan, pour celui de Sous le volcan. On a glosé pendant des semaines, dans la presse spécialisée, Le Monde des livres et autres, sur cette véritable révolution…

(more…)

Un communisme qui fonctionne

31 juillet 2011

à Lipari. Autrefois, il y a fort longtemps… C’est ce que nous explique Rod Heikell :

(more…)

Le phare de la Méditerranée

29 juillet 2011

Après tous ces bleds inconnus – Tropea, Pizzo, Roccela Ionica, Leuca, j’en passe et des meilleurs -, on est ici dans un lieu mondialement célèbre, aussi évocateur que l’Etna ou le Vésuve, il s’agit de Stromboli, l’île volcan actif des Éoliennes. Ses laves éclairaient les anciens navigateurs la nuit et signalaient le détroit de Messine, c’est le plus ancien phare, un phare naturel. Naviguer à l’époque, sans météo ni GPS, sans gouvernail axial ni voilure permettant de remonter le vent, sans phares pour donner la position ni moteur pour seconder au vent, sans VHF ni radar, sans cartes ni même un malheureux compas, relevait à chaque voyage de l’exploit insensé. Qui serait capable de faire ça de nos jours ? Et pourtant, les marins de l’Antiquité sillonnaient leur mer, Mare Nostrum, en tout sens.
(more…)

Tropea

29 juillet 2011

En face des îles Lipari (ou Eoliennes), il y a Tropea, un site exceptionnel sur un promontoire, avec des maisons qui semblent prolonger la falaise. La ville est très agréable, construite en hauteur autour de la cathédrale normande du XIIe siècle.
(more…)

La fin d’un géant

13 juillet 2011

Surprise à Pizzo, sur la côte nord de la Calabre : un musée consacré à Murat. L’évocation émouvante de la fin d’une épopée bien française, la mort du maréchal de Napoléon, fusillé ici en 1815, à 48 ans seulement. Dans le château local, dit Castello Murat, un château aragonais du XVe siècle, on trouve la présentation style Mme Tussaud du procès et de l’exécution de celui qui fut roi de Naples de 1808 à 1815 et qui y passa ses derniers jours.

(more…)

Détroit de Messine

8 juillet 2011

Qui a dit qu’il n’y avait pas de marées en Méditerranée ? 4,3 noeuds de courant au plus fort du détroit, courant portant heureusement (partir une heure avant la marée haute à Gibraltar, quand on vient du sud) : vitesse sur l’eau : 6,6 noeuds, vitesse au sol : 10,9 noeuds, record battu !  Les fameux tourbillons qui ont effrayé les Anciens (Charybde et Scylla) ne sont que des rides sur l’eau , pas de quoi perturber un bateau. D’ailleurs les pêcheurs de Messine ne sont pas trop gênés : Allons à Messine

(more…)

Un Guernica en tag

8 juillet 2011

Un lointain descendant plutôt, mais l’inspiration est là. Sur une épave, à Roccella Ionica, port perdu sur la côte sud de la Calabre, les travailleurs immigrés africains s’expriment. Et en français, car la plupart viennent sans doute de pays francophones : L’Italie est une république fondée sur le travail des autres

(more…)

Crotone

7 juillet 2011

La ville de Crotone – glorieuse cité de la Grande Grèce (ie l’Italie du Sud du VIIIe au IIIe siècle avant le Christ) où Pythagore, né à Samos, a vécu 30 ans et fondé son école – ne garde pas grand-chose de sa grandeur passée. Construite autour du port et du château de Charles Quint là encore , la ville moderne n’offre guère d’attraits. Par contre, le château aragonais tout proche, au lieu dit Le Castella, construit sur une île rattachée à la terre, style Brégançon, est un site magnifique. Un château du XVe siècle superbement conservé, de l’époque du siècle d’or de Barcelone, quand la ville catalane régnait sur la Méditerranée

(more…)