Archive for the ‘Peinture’ Category

Guernica

14 juillet 2019

La capitale historique et spirituelle du Pays basque a été détruite le 26 avril 1937, pendant la guerre civile espagnole, par les bombardements de la légion Condor (de l’Allemagne nazie) et de l’Aviazione legionaria (de l’Italie fasciste) pour le compte de Franco et des rebelles nationalistes. Une controverse porte sur le nombre de morts, entre 170 et 1600. Le tableau de Picasso est évidemment mondialement célèbre, une reproduction figure au cœur de la ville martyre reconstruite. Un tableau de Magritte évoque aussi l’événement, Le drapeau noir, et nombre d’écrits, notamment un poème de Paul Eluard, La victoire de Guernica.

(more…)

Histoire et mythes au musée

12 juillet 2019

Toujours au musée des beaux arts de Bilbao, quelques œuvres évoquant histoire et légendes.

(more…)

Peintres basques

11 juillet 2019

Au musée des beaux arts de Bilbao, qui contient bien d’autres œuvres de grands maîtres, c’est le second musée d’Espagne. On s’attachera ici à des peintres moins connus, surtout locaux.

(more…)

Le tour du monde en 1124 jours

9 juillet 2019

C’est ce qu’ont accompli les 18 survivants (sur 270) de l’expédition de Magellan, sur le Victoria (le seul bateau revenu, cinq au départ), entre le 10 août 1519 et le 8 septembre 1522. Parmi tous les grands navigateurs de l’époque des Grandes Découvertes, le trio gagnant est Colomb-Vasco de Gama-Magellan, mais curieusement le nom de Juan Sebastián El Cano reste largement inconnu. C’est pourtant lui qui a ramené le dernier bateau en Espagne et réalisé l’exploit, Magellan ayant été tué aux Philippines. Ses mots en arrivant à Séville, après trois ans d’aventures extrêmes :

(more…)

Nicanor Piñole

17 juin 2019

‘Le vieil autobus’, 1934, pour une affiche, bien différent du style habituel du peintre, un côté surréaliste avec le bus du fond, décapotable, qui monte la côte comme une chenille

Le nom sonne drôle aux oreilles françaises, on pense plutôt à un pseudo pour un comique ou un clown… Mais non, ici c’est le grand peintre, un musée entier lui est consacré. Artiste prolifique, il a vécu cent ans (1878-1978), un siècle représenté en œuvres diverses. Quand on pense qu’il avait déjà 22 ans en 1900, 36 quand commence la Première Guerre mondiale, 58 ans au moment où la guerre civile éclate, 67 à la fin de la Deuxième Guerre mondiale…

(more…)

Le retable de la mer

17 juin 2019

Oeuvre saisissante que ce retable, un long panneau en bois sculpté, représentant une criée de pêcheurs à Gijón, avec des personnages par dizaines, plus vrais que nature. L’auteur, Sebastián Miranda, a vu ce travail détruit pendant la guerre civile, il l’a refait entre 1940 et 1971, un labeur de trente ans.

(more…)

Spectaculaire Mafra

10 juin 2019

Près de deux ans à Lisbonne et jamais une visite à Mafra, site seulement à 30 km, lacune réparée à l’occasion d’une conférence dans la capitale. Moins beau que Batalha ou Alcobaça, et surtout pour les amateurs de baroque, le palais/monastère a été terminé en 1755, l’année du tremblement de terre. C’est immense, on se perdrait dans ses salles durant la visite, la bibliothèque est extraordinaire, sans fin, près de 100 m de long…

(more…)

Flamands en Espagne

28 mai 2019

Pieter Neefs le vieux, Cathédrale, cerca 1610

L’empire* de Charles Quint contenait les Pays Bas, celui de Philippe II aussi, malgré le début de la révolte batave, aussi les musées espagnols, comme le Prado, sont remplis d’œuvres flamandes. C’est également le cas ici, au musée des beaux arts de La Corogne, comme dans cette scène de jeu d’argent et de cartes, de Theodoor Romboots (c. 1627) :

(more…)

Remember!

28 mai 2019

Le roi Charles Ier d’Angleterre en trois postures, peint par Van Dyck en 1636, détail

Van Dyck a longtemps vécu à la cour d’Angleterre, où il a peint de nombreux portraits du roi Charles, exécuté plus tard par Cromwell, à la suite des guerres civiles entre partisans du roi et ceux du Parlement. Antoine Van Dyck meurt huit ans avant le roi, qui a régné quand même un quart de siècle, entre 1625 et 1649. Dans Vingt ans après, Dumas imagine que les mousquetaires tentent d’empêcher son exécution, Athos (le comte de la Fère) est sous l’échafaud et Aramis prend la place d’un prêtre, mais leur plan échoue :

(more…)

Peintres galiciens

26 mai 2019

Dans une ria de Galice, Francisco Lloréns, 1917, Ensenada del Canabal

Même les villes moyennes ont de jolis musées, c’est le cas ici, avec le musée des beaux arts de La Corogne :

Pedro Pérez de Castro, Pastorale

(more…)

Peintres portugais

21 mars 2019

au musée Soares dos Reis, à Porto. La toile ci-dessus est de José Malhoa (1855-1933), elle s’appelle O Remédio (le médicament), le peintre représente des scènes de la vie quotidienne, ici une jeune femme qui apporte un remède urgent, on sent toute la hâte, l’inquiétude, la longue marche à faire, dont on ne sait si elle aboutira à temps…

(more…)

La reine morte

16 mars 2019

La reine morte, c’est Inês de Castro, et c’est aussi la pièce de Montherlant (1942) qui reprend son histoire tragique. Le couple royal, Pierre Ier du Portugal et Inês, vit une histoire d’amour qui défie le temps et reste dans la mémoire ibérique à l’égal de Roméo et Juliette, avec cette différence que les personnages ont ici réellement existé. Les deux tombes sont dans le monastère d’Alcobaça, pas loin de Nazaré, superbe témoignage du Moyen Âge à son apogée (fin XIIe-début XIIIe siècles).

(more…)

Café

6 mars 2019

Le tableau de Candido Portinari, Café, 1935, est tellement évocateur qu’on sent presque l’odeur du café en le voyant…

Une exposition sur le peintre brésilien au musée du néoréalisme de Vila Franca de Xira, au nord de Lisbonne.

(more…)

Tout a une fin

11 février 2019

La devise des Tavora sur une tapisserie au palais d’Ajuda, Findit quas cunque*, ou : Tout a une fin. Il s’agit d’une oeuvre importée de Chine par les Tavora au XVIIe siècle, faisant partie des Tavora hangings, avec une devise de sinistre augure, puisque les membres de cette grande famille noble ont été exécutés dans des conditions épouvantables par Pombal, en 1759, sous l’accusation d’avoir attenté à la vie du roi. Cette oeuvre a été confisquée par le pouvoir, et est maintenant exposée à Ajuda. Voir une vidéo de leur exécution, tirée d’une série TV portugaise. Le lieu du massacre, échafaud et bûcher :

(more…)

Let me do the talking!

23 novembre 2018

Le musée de Young à San Francisco présente une exposition sur les affiches de propagande pendant les guerres mondiales. A Salamanque, à la maison des archives de la guerre civile, on retrouve le même thème.

(more…)