Archive for the ‘Lisbonne’ Category

Seixal

28 mars 2018

Seixal est un petit village de pêcheurs sur le Tage, un ferry régulier permet de rejoindre Lisbonne à toute heure. C’est aussi un mouillage gratuit et bien protégé et le lieu de divers chantiers à sec pour la plaisance, dont Tagus Yacht Center, en fait à Amora, en face. Thula Thula y passe une partie de l’hiver et du printemps 2018 pour les travaux et la peinture habituels. La « Fête de l’Huma » portugaise se déroule ici en septembre : Avante! Festival. Avante! est l’organe du PCP.

(more…)

Mais devagar! Diriam que fugimos…

18 décembre 2017

Allégorie : América, 1824, Joaquim Rodrigues Braga

Ou encore :  Mais devagar! Vão pensar que estamos a fugir!
« Moins vite ! On va dire (ils vont croire) que nous fuyons… »

C’est le mot historique de la reine Maria, s’adressant à son cocher, lors du trajet vers le port, pour s’embarquer vers l’Amérique. Elle est la première femme qui a régné sur le Portugal (1877-1807). La mort de son fils et héritier, à 27 ans, en 1788, de la variole, lui fait peu à peu perdre la raison. La reine meurt à Rio en 1816, durant l’exil de la famille royale.

(more…)

La vie

2 décembre 2017

A vida, tableau d’António Carneiro, 1901, un triptyque dont les panneaux s’intitulent EsperançaAmor e Saudade, mais pourraient tout aussi bien s’appeler Enfance, Jeunesse et Vieillesse, ou encore Innocence, Maturité et Fin. Pourrait être inspiré de Gauguin, D’où venons-nous? Que sommes-nous? Où allons-nous?

(more…)

Adam et Ève

27 novembre 2017

Adão e Eva, ou Hino do Amor (Hymne à l’amour), E. Canto da Maia

Dans le quartier du Chiado, au centre de Lisbonne, se trouve un petit musée, le MNAC, Museu Nacional de Arte Contemporânea, mais d’une richesse extraordinaire. On peut y admirer des sculptures de Rodin et de Carpeaux, mais aussi des œuvres d’artistes moins connus en France, comme Ernesto Canto da Maia. Et nombre de tableaux de peintres portugais.

(more…)

Palácio dos Marqueses de Fronteira

11 novembre 2017

Ce palais, dans l’immense parc Monsanto, en bordure de Lisbonne, est un enchantement, une symphonie d’azulejos et de sculptures qui ornent le bâtiment et les jardins. Il faut le mériter, il est rarement ouvert, la visite est guidée, deux par jour seulement, 11h et midi, car la famille des marquis de la Frontière y habite toujours. Mais après avoir vu l’intérieur (pas de photos), on peut traîner dans le parc tant qu’on veut. L’accès se fait depuis la station de métro Jardim Zoológico, en suivant une sorte de jeu de piste : une bande verte sur le trottoir qui y mène comme les pierres du petit Poucet, une innovation locale, jamais vu ça – cette excellente idée – ailleurs.   

(more…)

Flâner

28 septembre 2017


E, em meio de tudo isto, vou pela rua fora, dorminhoco da minha vagabundagem folha. Qualquer vento lento me varreu do solo, e erro, como um fim de crepúsculo, entre os acontecimentos da paisagem. Pesam-me as pálpebras nos pés arrastados. Quisera dormir porque ando. Tenho a boca fechada como se fosse para os beiços se pegarem. Naufrago o meu deambular.*
Fernando Pessoa, Le livre de l’intranquillité, 1913-1935

(more…)