Archive for the ‘Turquie’ Category

Crotone

7 juillet 2011

La ville de Crotone – glorieuse cité de la Grande Grèce (ie l’Italie du Sud du VIIIe au IIIe siècle avant le Christ) où Pythagore, né à Samos, a vécu 30 ans et fondé son école – ne garde pas grand-chose de sa grandeur passée. Construite autour du port et du château de Charles Quint là encore , la ville moderne n’offre guère d’attraits. Par contre, le château aragonais tout proche, au lieu dit Le Castella, construit sur une île rattachée à la terre, style Brégançon, est un site magnifique. Un château du XVe siècle superbement conservé, de l’époque du siècle d’or de Barcelone, quand la ville catalane régnait sur la Méditerranée

(more…)

Brundisium

21 juin 2011

Brindisi (Brundisium) est à la fin de la grande voie romaine, la Via Appia, partie de Rome, à environ 500 km. Une colonne est toujours en place, devant le port, qui marque l’arrivée . Le long de la voie, les légions marchaient avec l’emblème terrible à leur tête, SPQR (Le Sénat et le peuple romain, Senatus Populusque Romanus).

(more…)

Rencontre à Kekova

31 mai 2011

Des Lyonnais en camping car à Kekova, reconvertis du bateau  L’endroit, encore calme et préservé, est à la veille de basculer dans le tourisme de masse, il faut se dépêcher…

(more…)

Sidyma

31 mai 2011

Un petit site lycien perdu dans la montagne, entre Faralya et Patara. Pas de guichet ici, pas de ticket, pas de musée, juste les villageois qui vous font visiter les pierres et vous offrent le thé  Il y a là une tombe extraordinaire avec des sculptures magnifiques de visages remontant à près de trois millénaires. L’histoire de Sidyma est peu connue, seul un épisode dans la vie d’un empereur byzantin, Marcien, à l’époque d’Attila et quelques décennies avant la chute de Rome, est resté. Le futur empereur, alors soldat de l’empire romain d’Orient dans une campagne contre les Perses, tombe malade à Sidyma et y est soigné par deux frères. L’un d’eux voit un aigle couvrir le soldat de ses ailes, présage de son avenir. Marcien ne les oubliera pas après son accession au trône et fera d’eux des dignitaires importants en Lycie.

(more…)

Die Wassermühle

31 mai 2011

Sans doute le plus bel hôtel de Lycie… Pas le Ece Saray Resort, le Doruk Hotel ou le Yacht Classic Hotel à Fethiye. Ni la Kekova Pansiyon, quoique… Ni le Nirvana Apart Hotel à Göcek. Mais bien le Watermill, le Moulin à eau de Faralya. Tenu par une délicieuse dame allemande, c’est un hôtel de charme, un bijou de calme et de fraîcheur, une merveille perdue sous les arbres et la verdure, bien loin de l’agitation grossière des palaces d’Olu Deniz ou des pièges à touristes de Little London, alias Hisaronu-Ovacik, près de Fethiye. La nourriture est raffinée, on n’insiste pas sur le menu végétarien, vous pouvez manger de la viande, mais si vous le prenez, c’est encore mieux 😉

(more…)

À travers la Lycie

31 mai 2011

Une semaine en mai à travers la Lycie, de Dalaman à Kekova et retour.

(more…)

Via cordata

12 avril 2011

Ce qu’on voit du bord de la route, de la falaise à pic à 400 m au-dessus de la plage, dite Vallée des papillons, ou Kabak Beach, près de Fethiye. Elle se trouve à la fin du premier tronçon de la Lycian Way ; le sentier qui descend vers la mer est une option, mais ne figure pas sur le trajet du GR (écart déconseillé par les guides). Des cordes facilitent les passages les plus pentus. Un couple de jeunes Canadiens de Toronto venait de commencer la randonnée depuis Fethiye, 35 jours encore prévus jusqu’à Antalya. Le départ est un peu difficile à trouver, aller à George House, une pension pour randonneurs, à Faralya. 

(more…)

Tlos

10 avril 2011

Ah, chimères ! Ce sont des chimères, dit-on !
Chimères, moi ! Vraiment chimères est fort bon !
Je me réjouis fort de chimères, mes frères,
Et je ne savais pas que j’eusse des chimères.

Molière, Les Femmes savantes

(more…)

Pinara

5 avril 2011

La folie lycienne des tombes apparaît le mieux ici, percées dans une muraille inaccessible, les hommes ont dû les creuser accrochés à des cordes, dans les conditions qu’on imagine. 

(more…)

Magic Kekova

1 avril 2011

Retour à Kekova, Uçagiz, mais par la route cette fois. L’endroit est toujours aussi calme, aussi beau. Quand on voit la dévastation provoquée par le tourisme en Turquie, notamment autour d’Antalya et Analya, avec le bétonnage systématique de la côte et les hôtels démesurés, on est étonné de trouver ce coin entièrement préservé, authentique, quelques petites pensions, quelques restaurants au bord de l’eau, un petit port tranquille. Il est vrai que les seuls touristes sont les plaisanciers qui profitent des deux incroyables baies, et les randonneurs sur la Voie lycienne. La route pour y accéder est aussi une méchante route à moitié en terre, à l’écart de la route côtière qui relie directement Myra (Demre) et Kas.

(more…)

Le père Noël vient de Myra

1 avril 2011

et pas de Finlande, attention. D’abord il y a eu les Lyciens, de grands fanatiques des tombes, comme on le voit encore ici, puis les Romains, et leurs inévitables théâtres, et enfin les chrétiens et leurs églises. Myra a tout, les Lyciens, les Romains, les chrétiens. Et un des plus illustres d’entre eux, Saint Nicolas, Santa Claus, qui a été l’évêque de Myra au IVe siècle, sous Constantin. Il est aussi le patron des marins et le protecteur des enfants, Noel Baba en Turquie, « le saint le plus oecuménique et le plus international qui soit » (Guide Vert). L’église a été construite un peu plus tard, au VIIIe siècle, elle est devenue un musée. Les touristes défilent sans arrêt, en particulier les Russes, très sensibles à Nicolas, protecteur de la ville sainte de Moscou, la troisième Rome. Les boutiques de souvenirs, avec inscriptions en russe, abondent tout autour.

(more…)

Like a broken wave

31 mars 2011

Olympos est un ancien port aussi, mais qui donne toujours sur la mer, même si l’accès a été un peu bouché. L’endroit encore est très beau, le long d’une rivière allant vers la plage. Des marins de l’Antiquité ont été enterrés là, le bateau est gravé sur la tombe, une femme sirène figure à la poupe  L’inscription en grec finit ainsi (traduction sur une pancarte du site), on croirait un texte d’Homère, ou du Johnny Cash (Oh, bury me not on the lone prairie) :

(more…)

Phaselis

31 mars 2011

La ville de Phaselis était située entre les trois ports qu’on voit ici  Le charme du site tient à la pinède qui abrite les ruines et la présence de la mer et de ces trois criques. Le nom est superbe aussi, Phaselis.

(more…)

Termessos

30 mars 2011

Le tombeau d’Alcetas à Termessos, un général d’Alexandre, avec une magnifique sculpture du héros qui résiste au temps.

Les ruines de Termessos se méritent, à l’écart de la route principale allant d’Antalya à Fethiye, il faut monter un moment en voiture dans la montagne pour y arriver. En plus, une fois là, il y a une grimpée ardue à pied pour accéder au site. Mais ça vaut le coup, perdues dans les nuages qui défilent, en haut d’un col déchiqueté, les ruines de Termessos vous laissent penser un instant que vous les découvrez… Le guide Michelin devient lyrique là-dessus :

(more…)

Avant la révolution

27 mars 2011

Comme une oasis trouvée après des jours à marcher dans le désert, le Starbucks apparaît au voyageur, est-ce un mirage ? Non, il est bien réel…  Après tout, on ne peut pas vivre seulement de çay, même si c’est délicieux, un bon grand café américain dans la vieille ville d’Antalya, taille maxi, est un vrai bonheur.
Quand on flâne dans cette vieille ville, Kaleiçi, au-dessus du port antique, on pense à la célèbre phrase de Talleyrand :

« Celui qui n’a pas connu la vie avant la révolution, n’a pas connu la douceur de vivre*. »

(more…)