Posts Tagged ‘Alentejo’

Porto Covo

24 août 2018

Le port des filets, covo signifiant filet de pêche. Et effectivement il y a un petit port de pêche, dans une brèche de la côte rocheuse. Mais Porto Covo est maintenant une station balnéaire très courue, un genre de St Tropez de l’Alentejo. Admirablement placée, au dessus de la mer et des plages, l’océan est au bout de chaque rue, tout est accessible à pied, avec une architecture très belle de la fin du XVIIIe*. La place Marquis de Pombal notamment est un chef d’oeuvre d’harmonie et de sobriété, ‘une merveille de l’architecture populaire du temps des Lumières’. Quoiqu’un peu déparée pendant la saison par les boutiques et stands divers.

En août, le soir, les événements se succèdent, comme le show du clown Enano (palhaço Enano), aka José Torres, originaire de Cadix.

(more…)

Alizés portugais

22 août 2018

L’homme illustre regarde l’horizon pour l’éternité

Les alizés portugais en été, ces vents réguliers du nord-ouest, vous emmènent facilement vers le sud, Sines est à environ 70 milles de Lisbonne, avec un arrêt possible à Sesimbra, à peu près à mi-chemin. L’aller est donc sans problème, en douze heures, de Parque das Nações, en haut du Tage (il faut déjà trois heures pour sortir de l’estuaire) jusqu’à la ville qui a vu la naissance de Vasco da Gama. Arrivé là, excellente surprise, il y a un mouillage très protégé au pied du fort en plein centre ville et devant la marina de Sines. Nuit parfaite, réveil de rêve dans la brume, avec les murailles qui se dégagent peu à peu. Une plage très populaire en croissant va du port de pêche à celui des plaisanciers. Les environs de Sines sont industriels, pleins de cheminées partout, la ville est ouvrière et populaire, mais du mouillage on ne voit rien de ces raffineries et autres tours disgracieuses.

(more…)

Visite à Troie

3 juin 2018

Non, ce n’est pas celle de Patrocle et Achille, Priam et Hector, dont on ne sait pas trop d’ailleurs où elle est, quelque part en Anatolie sur la mer Égée, mais Troia au Portugal, en Alentejo, en face de Setúbal. Au départ de Lisbonne, une balade de cinq jours vers l’estuaire du rio Sado, fameux pour ses grands dauphins (Bottlenose dolphins, ou Tursiops, qu’on n’a pas vus d’ailleurs).

(more…)