Posts Tagged ‘azulejos’

Enterram-se os mortos e cuidam-se os vivos

25 septembre 2017

La ville avant le tremblement de terre (détail du panneau géant de 1700)

C’est la réponse de Sebastião José de Carvalho e Melo, marquis de Pombal, quand on lui demanda : « Et maintenant ? », après le tremblement de terre et le tsunami qui firent plus de 50 000 victimes et détruisirent la ville en 1755 : « Enterrez les morts et occupez-vous des vivants », symbole de l’esprit pratique qui marqua ensuite son gouvernement (1755-1777). On est en plein siècle des Lumières, Voltaire et Rousseau se disputeront sur l’interprétation à donner à la catastrophe, pourquoi Dieu a-t-il laissé ainsi punir un des pays les plus pieux du continent, pourquoi aussi la destruction de toutes ces églises ?

(more…)

Sintra

22 septembre 2017

Sintra, lieu mythique, dans la montagne entre Lisbonne et l’océan, résidence privilégiée des souverains du Portugal. Le palais date de la Renaissance, à la fin du XVe siècle. Les deux cheminées lui donnent son aspect si original, et l’intérieur est simplement époustouflant. Du palais et de la ville on voit sur les hauteurs le château des Maures, construit sous le califat de Cordoue (Al-Andalus), aux VIIIe et IXe siècles, avec comme objectif de se défendre et s’abriter des incursions viking. Sintra s’appelait alors Al-Shantara…

(more…)

La sirène de Sesimbra

28 août 2017

En passant à Sesimbra pour voir la marina, au sud de Lisbonne, une escapade au château sur une colline qui domine la ville. Vue superbe, visite intéressante, église remplie d’azulejos, et une charmante sirène en marbre…

(more…)

Lisbonne, et quelques écrivains

6 août 2017

Le Tage, depuis le centre de la ville, Praça do Comércio

(more…)

Le connétable

18 juillet 2017

Le premier fait d’armes de Nun Alvares, Alcantara, 1382

Dans ses luttes contre la Castille puis l’Espagne, le Portugal a eu plus de succès à la fin du Moyen Âge, grâce à un personnage inconnu en France, mais à qui le pays doit son existence même, en tant que nation indépendante, c’est Nuno Álvares Pereira, l’équivalent chez nous d’un mélange entre Roland, Jeanne d’Arc et Charlemagne. Il est d’ailleurs mort en 1431, la même année que Jeanne, et comme elle c’est un saint, canonisé par Benoît XVI en 2009. Il a en effet partagé sa longue vie entre la tête des armées, comme deuxième connétable du pays, et l’ordre du Carmel, où il se dépouille de tous ses biens et titres à 63 ans et entre au service des pauvres. Un azulejos, trouvé par hasard à Cascais, éveille l’attention du touriste : A primeira façanha de Nun Álvares (le premier exploit de Nuno Álvares), 1382, à 22 ans donc. On imagine contre les Castillans et leur volonté de conquête du petit royaume voisin, puisque toute sa carrière de guerrier s’est faite à guerroyer contre l’Espagne.

(more…)

Ladeira da Glória

9 août 2012

L’église de Glória est magnifiquement située, sur une butte, un peu à l’écart du centre ville de Rio, dominant l’immense parc en bordure de la baie et une marina. Les azulejos ont été récemment restaurés, autant la blancheur frappe à l’extérieur, autant le bleu domine à l’intérieur.

(more…)