Posts Tagged ‘bimini’

Îles à la dérive

23 juin 2012

Les îles Bimini, devant la Floride, et au bord du Gulf Stream, sont hantées par le souvenir d’Ernest Hemingway, où il a vécu dans les années 1930. C’est là que Le vieil homme et la mer et Îles à la dérive ont trouvé leur inspiration  Le titre français du dernier livre, quoique bien trouvé, ne reflète pas le sens original, Islands in the Stream, c’est-à-dire plutôt îles dans le courant, dans le Gulf Stream, ce ne sont pas les îles qui dérivent, mais bien la mer.
Hemingway y a véritablement lancé un nouveau sport, la pêche au gros, dans les eaux poissonneuses du Gulf Stream, en témoigne ce texte (où sont relatées les mésaventures de l’écrivain, qui se tire une balle dans le pied en voulant tuer un requin…) et cet espadon monstrueux à côté de lui 

(more…)

Naviguer aux Bahamas

22 juin 2012

Pour aller de Miami à Nassau, il faut 35 minutes en avion, mais pour faire le trajet en voilier, compter trois jours… Deux petits archipels facilitent les choses, permettant des escales idéales, les Berry Islands, et les Bimini. Environ huit heures pour aller de Nassau aux Berry islands, quinze heures pour Berry-Bimini, et huit heures encore pour Bimini-Miami. Chaque tronçon présente des caractéristiques différentes. Le premier est le plus facile, court et en haute mer (bleu foncé sur la carte). Le deuxième pose un problème car il faut traverser sur environ 70 milles le Bahama Bank (bleu clair), avec peu de fond, et une journée ne suffit pas, il est déconseillé de naviguer de nuit sur le banc. Comme on le voit sur la carte, on a d’abord 15 milles en haute mer, vers le rétrécissement à l’ouest des Berry islands, puis le banc. Il faut donc faire la première partie de nuit, et calculer son coup pour arriver au lever du jour au début du banc, soit partir vers 4h du matin, faire deux à trois heures vers l’ouest en haute mer, puis tomber vers 7h sur le banc, avec douze heures devant soi pour le traverser, et atteindre les Bimini aux alentours de 19h.
Naviguer en juin présente des inconvénients ici, il pleut beaucoup, il y a des orages, c’est la saison des cyclones qui commence, et il fait très chaud. Mais en contrepartie on a les jours les plus longs de l’année, le soleil disparaît après 20 heures, ce qui est peu fréquent sous les tropiques, celui du Cancer passe par ici, exactement à George Town.

(more…)

Thula Thula aux BVI

3 février 2012

Le nom est swahili (il s’agit d’une berceuse, un lullaby), adopté par les premiers propriétaires, des Anglais ayant vécu longtemps au Mozambique, dans le pétrole. Les nourrices chantaient ça – thula, thula… – le soir à leurs enfants. Plus tard, ce sont les vagues qui ont bercé les parents, sur le bateau.

(more…)