Posts Tagged ‘Falmouth’

La Manche

10 août 2022

On peut traverser la Manche à divers endroits, depuis le trio de villes françaises du Nord, Boulogne, Calais, Dunkerque, vers le duo des villes anglaises en face, Folkestone ou Douvres (27 milles nautiques, 21 ou 33 selon le point de départ), ou vers le milieu, soit entre Dieppe et Newhaven (ou Eastbourne), ou bien Cherbourg et Portsmouth (ou Southampton ou Poole), soit 60 à 70 milles dans les deux cas, et enfin depuis la Bretagne, par exemple Roscoff vers Plymouth ou Falmouth, mais c’est plus long (entre 90 et 100 milles).
Dans le dernier cas, il faudra un passage incluant la nuit, dans le premier il ne faudra que quelques heures, et enfin dans le cas intermédiaire une dizaine d’heures, soit possible dans la journée. Le ferry Dieppe-Newhaven met 4 heures, celui entre Poole ou Portsmouth et Cherbourg 4 heures aussi, c’est-à-dire une vitesse moyenne de 15 nœuds. Un voilier ne peut compter que sur 6 nœuds en moyenne, avec un bon moteur en cas de vent faible, soit dix heures pour les 60 milles. L’option intermédiaire semble la plus simple, bien qu’il faille renoncer à voir Boulogne, et la baie de Somme en passant, Boulogne qui a un port de plaisance agréable et un centre ville également (selon radio Ponton).

Il faut passer les rails de cargos, mais de jour avec une bonne météo, ce n’est pas un problème. On doit se dévier en cas de route de collision, mais on a tout le temps du monde possible.

(more…)

Émigrer au Brésil, en 1827

19 juillet 2013

olbers

n’était pas une mince affaire. En témoigne le cas des fondateurs allemands du village de Dois Irmãos, dans la Serra Gaúcha, à une cinquantaine de km au nord de Porto Alegre. Grâce à la nappe en papier d’un café du coin, évoquant l’histoire, et l’aide d’internet, on peut retracer cette odyssée Veleiro Cacilia. L’Allemagne à l’époque n’était pas le pays riche qu’on connaît, mais un ensemble d’Etats indépendants, une trentaine, tous ruraux, pauvres et arriérés, marqués par l’absolutisme et les survivances du Moyen Âge. L’unité allemande, avec le IIème Reich de Bismarck, ‘par le fer et par le sang’ selon les mots mêmes du grand homme, est encore dans le futur. L’industrialisation aussi, qui ne commence que vingt ans plus tard, avec la découverte du charbon de la Ruhr, en 1849. Dans ce contexte, partir pouvait sembler à beaucoup comme la meilleure solution, même vers l’inconnu complet, dans un pays encore vierge, où tout était à construire. C’est le Rio Grande do Sul, et la montagne proche, aux paysages européens, qu’on a dû vanter à ces émigrés de Rhénanie. Mais quelle aventure pour y arriver :

(more…)

Naufrage au large de Terre Neuve

10 février 2013

Once I could see a coast in marvelous details, a high headland backed by snow mountains, with a glacier coming down to the sea, all complete with ice foot and pack. I stared amazed, to watch the whole coast dissolve away.
I remember the thrill of my first sight of the Alps, but that was nothing compared to the sight of Greenland – the mass peaks rising to 7000 feet, and the great ice-field. But then I hold the climbing of mountains to be nearly as good as the sailing of boats; nowhere else in these days can you meet the elemental forces in a decent straight way.

Meredith Jackson, équipière de Joan, 1927

(more…)