Posts Tagged ‘Homère’

Ambula et lege

6 août 2017

Marche et lis… Un bon programme pour les amateurs de randonnées et les gens curieux. C’est celui que donne Zé Fernandes, personnage d’Eça de Queiroz, à son ami Jacinto dans le roman A Cidade e as Serras, 1901, traduit en français sous le titre 202, Champs-Elysées, par Marie-Hélène Piwnik, chez Folio, avec une introduction très intéressante de la traductrice. Un extrait ici, un magnifique passage sur Homère et l’Odyssée :

(more…)

Mont Chimère

27 septembre 2012

Trois ans qu’on vient ici, en Lycie, et on avait raté ça, à la fois un phénomène naturel étonnant (des flammes qui sortent en permanence de roches, causées par un gaz souterrain) et un site chargé d’histoire et de mythe, le Mont Chimère des Anciens, qui a donné son origine à la légende de la chimère, cet animal fabuleux, décrit dans l’Iliade et tué par le héros Bellérophon grâce à un autre animal mythique, sa monture, Pégase.

Il y a une version nautique, peut-être plus satisfaisante, celle de Plutarque :

Plutarque nous livre une version du mythe dépourvue d’aspects fantastiques : Bellérophon serait un prince de Lycie, la Chimère n’était pas un monstre mais un capitaine pirate nommé Chimarros, qui aurait causé de nombreux dommages aux Lyciens. Son bateau était orné d’un lion à la proue et d’un dragon à la poupe, tandis que sur sa voile était représentée une chèvre. Bellérophon l’aurait pris en chasse avec le navire dont il s’est emparé, le Pégase, et l’aurait tué.

(more…)

L’écriture

16 août 2011

On vit arriver des gens de Phénicie, de ces marins rapaces qui, dans leurs noirs vaisseaux, ont mille camelotes.
Homère (Odyssée)

(more…)

Détroit de Messine

8 juillet 2011

Qui a dit qu’il n’y avait pas de marées en Méditerranée ? 4,3 noeuds de courant au plus fort du détroit, courant portant heureusement (partir une heure avant la marée haute à Gibraltar, quand on vient du sud) : vitesse sur l’eau : 6,6 noeuds, vitesse au sol : 10,9 noeuds, record battu !  Les fameux tourbillons qui ont effrayé les Anciens (Charybde et Scylla) ne sont que des rides sur l’eau , pas de quoi perturber un bateau. D’ailleurs les pêcheurs de Messine ne sont pas trop gênés : Allons à Messine

(more…)

Like a broken wave

31 mars 2011

Olympos est un ancien port aussi, mais qui donne toujours sur la mer, même si l’accès a été un peu bouché. L’endroit encore est très beau, le long d’une rivière allant vers la plage. Des marins de l’Antiquité ont été enterrés là, le bateau est gravé sur la tombe, une femme sirène figure à la poupe  L’inscription en grec finit ainsi (traduction sur une pancarte du site), on croirait un texte d’Homère, ou du Johnny Cash (Oh, bury me not on the lone prairie) :

(more…)