Posts Tagged ‘Kurt Weill’

L’Opéra des Gueux

8 novembre 2013

Une des scènes finales du Beggar’s Opera de John Gay, qui conquit Londres en 1728 (« took London by storm »), représentée par William Hogarth. Produit par John Rich, l’opéra « made Rich gay and Gay rich ».
On y voit Macheath enchaîné, à la prison de Newgate, avec ses deux femmes (il est bigame), Polly Peachum et Lucy Lockit, qui supplient leurs pères, pour l’une un gardien (avec les clés) et l’autre un policier, de se parjurer et ainsi de l’épargner. Parmi les spectateurs, sur la scène même (comme il était de coutume à l’époque pour les grands personnages), le duc de Bolton, dont une actrice (Lavinia Fenton, dans le rôle de Polly) était la maîtresse ; il est représenté sous la statue d’un satyre lascif… Lavinia a fini duchesse, en épousant son vieux duc à Aix-en-Provence.

(more…)

Oh the shark has…

19 juin 2012

Oh, the shark, has, pretty teeth, dear …and he shows them, pearly white
Just a jackknife, has Macheath, yeah …and he keeps it, out of sight

(more…)

Erst kommt das Fressen

1 mai 2011

Pour voir ces deux chefs-d’oeuvre, on prendrait l’avion de Nouvelle-Zélande… La plus belle pièce de Molière et la création la plus formidable du XXe siècle : Le Misanthrope et L’Opéra de quat’sous, deux oeuvres au génie absolu. Elles sont en ce moment à Paris, à la Comédie française pour la pièce de Bertolt Brecht et Kurt Weill, au très beau théâtre du Ranelagh pour Alceste, Philinte, Oronte et Célimène.

(more…)