Posts Tagged ‘Mexique’

The moon his calendar

2 novembre 2016

pacifique

Lu enfin le bouquin, merci Claire et Laurent ! L’histoire de Salvador Alvarenga, pris dans une tempête qui désempare son embarcation de pêche devant les côtes du Mexique, et qui va survivre un an et trois mois à la dérive, en traversant le Pacifique.

On the one year anniversary of his journey adrift, the moon was full and José Salvador Alvarenga became the first person in history known to have survived an entire year in a small boat lost at sea.

(more…)

De Soto

18 avril 2014
De Soto et ses hommes à travers le continent

De Soto et ses hommes à travers le continent

Quand on se balade en Amérique, par mer, par terre ou par air, tout semble facile et bien organisé. Quelques siècles plus tôt cependant, cinq exactement, ce n’était pas une partie de plaisir. On voit ici Hernando De Soto à la tête de ses hommes, lors de son expédition fabuleuse de plusieurs années à travers l’Amérique du Nord, de 1539 à 1542, à une époque où évidemment il n’y avait rien, seulement la nature hostile et des tribus au stade paléolithique, la plupart du temps hostiles également. On est seulement un peu plus de quarante ans après l’arrivée de Colomb.

(more…)

A land apart

12 novembre 2012

C’est quand même un mode de vie unique, le mode de vie US, on ne voit aucun pays qui ait adopté le même. A part le Canada, mais au Canada on est en plein mimétisme des Etats-Unis, sauf au Québec d’ailleurs qui garde un côté européen. Toutes ces banlieues étalées à l’infini, tous ces malls, tous ces commerces séparés les uns des autres de 200 à 300 m avec de l’espace partout, tout autour, des parkings immenses et toujours de la place, tous ces centres-villes avec des gratte-ciel et le reste qui s’étend qui s’étend à perte de vue. Ces villas sans aucune barrière les unes entre les autres, cette civilisation basée sur le déplacement en voiture, c’est unique. Ni en Europe, faute de place et du fait de l’histoire, ni en Asie, ni en Afrique, ni dans le reste de l’Amérique, on ne trouve ça. On aurait pu penser par exemple que le Mexique, le Brésil ou l’Argentine, qui ont autant d’espace que les Etats-Unis, aient adopté un mode de vie similaire, utilisant à fond cette ressource. Mais non, on retrouve en Amérique latine des villes et des espaces urbains qui rappellent plus l’Europe, des villages et des villes avec un coeur très comparable à ce qu’on trouve sur le vieux continent. Pourquoi les immigrants arrivés aux Etats-Unis se sont-ils organisés différemment, alors que ceux du Brésil ou de l’Argentine sont restés plus proches d’un type d’organisation classique, plus conforme à leurs racines européennes ? Difficile à expliquer, cela tient sans doute à la force de la centralisation des couronnes espagnole ou portugaise qui ont longtemps imposé un type de présence et d’occupation du terrain, alors qu’aux Etats-Unis les individus ont eu les coudées plus franches, ont finalement inventé, créé, quelque chose de nouveau, de totalement inconnu jusqu’ici.

(more…)

Eren Tepe

20 septembre 2010

Le pic Eren, ou Buyuk Dikwen. Aux abords du Taurus, il domine la vallée  de Fethiye, c’est un point d’observation pour les incendies de forêt, à 2053 m. La vue s’étend de Patara à Fethiye, et les Sept Caps au milieu, mais de l’autre côté, depuis les terres. Deux heures de mini bus pour aller au point de départ de la rando, sept heures de marche facile AR ensuite, sur un chemin de pierres. Pique nique au sommet vers 15h. On échappe à la chaleur étouffante de la côte, si on trouve de l’ombre, car le soleil est sans pitié, « unremitting sun »*. Organisé par Ali le guide, et son groupe de marche turc, c’est la quatrième balade avec eux.

Ali Ihsan Emre sur la Lycian way, au-dessus d’Olu Deniz.

(more…)