Posts Tagged ‘Napoléon’

Naval Academy Museum

27 juillet 2013

La Niña, la Pinta et la Santa Maria, en mer, un jour avant l’arrivée en Amérique, par Edward Moran

(more…)

Le dernier empereur

11 août 2012

« Sua paixão por leitura o permitiu assimilar qualquer informação » (Heitor Lyra) … « Uma pessoa tímida e carente que enxergava nos livros um refúgio e ao mesmo tempo uma fuga do mundo real. » … « Ele sempre teve prazer em ler e encontrou nos livros um refúgio para a sua posição. » (R. Barman)  « Se eu não fosse Imperador, eu gostaria de ser um professor. » (Dom Pedro) Oui enfin bon, il a bien fait de rester empereur…

L’Empire du Brésil dure de 1822 à 1889. Dom Pedro II en est le deuxième et dernier souverain, un géant débonnaire (1,90m) qui a eu un des plus longs règnes de l’histoire, 58 années, après ceux de Louis XIV (72 ans), François-Joseph son cousin (67) et Victoria (63). Il est curieusement le neveu de Napoléon, sa mère Marie-Léopoldine étant la soeur de Marie-Louise.

(more…)

Nelson au Québec

8 mai 2012

Quel méli-mélo au Québec entre la France et l’Angleterre ! Place Jacques Cartier par exemple, à Montréal, on trouve pêle-mêle le souvenir de De Gaulle (Vive le Québec libre !), Nelson, Vauquelin et Cartier lui-même bien sûr. Les triomphes français et anglais sont célébrés, même si ceux des uns sont les défaites des autres. Pas tellement pour Jacques Cartier, parce qu’au XVIe siècle la France et l’Angleterre n’étaient guère en rivalité, mais pour le XVIIIe on trouve face à face un marin français, Jean Vauquelin (à ne pas confondre avec le chimiste, plus connu), qui s’est battu toute sa vie contre les Anglais, et le grand amiral sur sa colonne, avec ses deux grandes victoires Aboukir et Trafalgar (et l’hôtel Nelson, à droite sur la photo).

(more…)

Trois tableaux

6 mai 2012

Au Musée des Beaux Arts de Montréal (entrée libre), il y a des chefs-d’oeuvre, mais aussi des tableaux moins connus, de peintres oubliés. Peut-être les plus intéressants, ceux qu’on peut découvrir en tout cas, qui sont une surprise. Trois par exemple : de Gabriel Max, Luigi Loir et Benjamin Constant (pas l’auteur d’Adolphe, non, le peintre, sans lien avec lui). Le premier tableau, Le Christ ressuscitant la fille de Jaïre, est une oeuvre de Gabriel von Max, de l’école de Munich, il est caractérisé par son réalisme, la pureté des traits des personnages, et la mouche, posée sur le bras de l’enfant, d’un détail extraordinaire (la photo ici rend mal cela, mais quand on s’approche on voit la précision), la mouche donne une impression de malaise, un côté angoissant, qui rend le tableau fascinant. L’hyperréalisme devient presque surréalisme. La mouche représenterait la mort, d’après la notice. Voici en tout cas l’histoire, dans l’Évangile selon St Marc du Nouveau Testament de la Bible :

(more…)

Nelson et ses femmes

3 février 2012

Horatio Nelson (1758-1805) a trouvé femme à Nevis, Fanny Nisbet, épousée en 1787. Elle avait 26 ans et lui 29. 

(more…)

La fin d’un géant

13 juillet 2011

Surprise à Pizzo, sur la côte nord de la Calabre : un musée consacré à Murat. L’évocation émouvante de la fin d’une épopée bien française, la mort du maréchal de Napoléon, fusillé ici en 1815, à 48 ans seulement. Dans le château local, dit Castello Murat, un château aragonais du XVe siècle, on trouve la présentation style Mme Tussaud du procès et de l’exécution de celui qui fut roi de Naples de 1808 à 1815 et qui y passa ses derniers jours.

(more…)

Otrante

26 juin 2011

Otrante est tellement riche en histoires qu’on ne sait par quel bout la prendre : faut-il d’abord parler de Joseph Fouché, âme damnée de Napoléon, et duc d’Otrante ; de la période normande de cette ville et région, autour de 1100 ; du roman terrifiant écrit par Horace Walpole en 1764, Le château d’Otrante, à l’origine de la veine gothique en littérature   ; du château lui-même, aragonais, car le royaume d’Aragon, à partir de Saragosse, a formé un véritable empire au XVe siècle, du Languedoc à Barcelone, de l’Italie à la Grèce, un empire bien oublié aujourd’hui ;  (more…)

Tlos

10 avril 2011

Ah, chimères ! Ce sont des chimères, dit-on !
Chimères, moi ! Vraiment chimères est fort bon !
Je me réjouis fort de chimères, mes frères,
Et je ne savais pas que j’eusse des chimères.

Molière, Les Femmes savantes

(more…)

Split

30 août 2010


On peut se demander pourquoi la Croatie a cette forme si bizarre, comme un fer à cheval, ou un croissant. Peu de pays ont un découpage aussi curieux, avec deux parties bien différentes, l’une en Europe centrale jusqu’au Danube, l’autre sur la mer. On dirait un Chili qu’on aurait tordu. Et d’ailleurs les points communs avec le Chili ne manquent pas : climat méditerranéen, îles et fjords à foison, hautes montagnes, et l’étroitesse de la bande côtière, quand on va vers Dubrovnik, ça se rétrécit de plus en plus, à peine quelques km de large.

(more…)