Posts Tagged ‘tortola’

Naufrage à Nevis

7 février 2013


We urge you to remember that your priority should be the preservation of life rather than property.
Les coastguards de Nevis

Hugh et Sue Cownie avaient quitté le Solent en 1986 sur leur bateau, un Vancouver* 32 (Keelson II), pour les Caraïbes, où ils sont restés une quinzaine d’années. Leur aventure s’est terminée sur un récif à St Kitts et Nevis en 1999. Partis de Trinidad, tout en bas de l’arc des Antilles, il allaient à Tortola, aux Îles Vierges britanniques, en passant par la Martinique et la Guadeloupe.
On pourrait aussi appeler l’histoire Autant pour la solidarité entre plaisanciers, tant perce l’amertume du skipper à cet égard.

(more…)

Autour de Tortola

5 février 2012

La plus grande des Îles Vierges britanniques, avec sa capitale Road Town, Tortola (la tourterelle), est un paradis fiscal (cf. Madoff) et un paradis pour plaisanciers. Les mouillages abondent en effet et tout est organisé, on a des bouées d’amarrage partout (coûteuses, 25 dollars la nuit), c’est un haut lieu de la location, surtout de catamarans (pas besoin de place en marina, à la bouée il n’y a pas de différence entre un cata et un monocoque). Agréable aussi de naviguer au milieu des autres voiliers, à la différence du désert relatif pour arriver ici depuis La Barbade, et du désert absolu de l’océan.
Les restaus de plage sont partout également, du plus simple au plus chic, on retrouve en gros le système adopté en Turquie : crique + restau + amarrage sûr. Le vent est toujours au rendez-vous ici, les alizés à 15-20 noeuds pendant toute la haute saison (décembre à février). Bien sûr il n’y a pas la richesse culturelle de la Turquie ou de la Grèce, mais les cocotiers, les eaux transparentes, les poissons multicolores et les plages de rêve compensent, tout dépend de ce qu’on cherche… Quelques images.

(more…)

En cata aux BVI

3 février 2012

Abel est un catamaran Fountaine Pajot de 48 pieds (14m), modèle Salina, loué à Tortola (Maya cove). Le luxe, l’espace et le confort, le côté neuf aussi, le bateau est de 2011. Le vrai Abel mourut à cent ans  ça lui laisse de beaux jours devant lui, mais on peut douter qu’il soit encore là en 2111… En tout cas on a passé quinze jours ensemble à naviguer aux Îles Vierges britanniques et c’était super. Merci à tout l’équipage pour l’aide et la gentillesse 

(more…)