Posts Tagged ‘Vietnam’

Asie des lointains

11 février 2018

Jonques devant l’île de Cu Lao, Vietnam, Frédéric Bernelle, 1920

(more…)

L’Esclave

2 novembre 2014
Gérôme_Jean-Léon_The_Slave_Market

Le marché d’esclaves, Jean-Léon Gérôme, 1866, Clark Art Institute, Williamstown, Massachusetts

Le livre de Michel Herland se présente comme un double enchevêtrement, d’abord dans le temps, avec les différentes époques où se meuvent les personnages, ensuite dans le mélange entre roman et digressions théoriques. L’auteur est un économiste, mais pas seulement, on le verra. On a plutôt affaire à un « honnête homme », au sens du XVIIe siècle, c’est-à-dire curieux de tous les domaines et capable d’en disserter intelligemment et de façon amusante pour le lecteur.

(more…)

Naval Aviation Museum

10 mai 2014

pensacola (41)

Le plus spectaculaire au Musée de l’aéronavale à Pensacola, ce ne sont pas les nombreux avions du XXe siècle qui sont rassemblés ici, mais les dessins. Si on aime l’hyperréalisme bien sûr, le style bande dessinée, des dessins d’artistes peu connus qui relatent les combats passés ou encore des événements tragiques, comme ce crash sur l’Antarctique en 1946, avec trois morts dont les noms apparaissent sur les débris. 68 ans après, ils sont toujours là-basdead

(more…)

Au bon temps de la canonnière

20 mai 2011

Comment on matait une révolte à la Belle Époque, qui est aussi la belle époque de la colonisation. Les guerres d’Indochine puis du Vietnam ont des racines anciennes, comme le montre ce récit de Claude Farrère dans Les Civilisés, l’écrasement d’un soulèvement au Tonkin, en 1900, à l’apogée de l’impérialisme occidental. Le témoignage est intéressant parce qu’il ne s’agit pas d’un roman historique comme on en a fait tant depuis, mais de quelqu’un qui parle de son temps, et qui a vécu sur place la situation. On peut trouver le style précieux, daté, emphatique parfois, mais Farrère offre un gros avantage : son récit est authentique, il parle de ce qu’il voit directement. S’il s’agit bien d’un roman, c’est un roman des années 1900, qui a eu un des premiers Goncourt. Les débats ont porté à l’époque sur le fait de savoir si l’auteur faisait une critique du colonialisme ou non, ce récit incite à penser que oui, malgré le fait que l’auteur ait toujours été un conservateur.

(more…)